Musique

« Love Songs », Anne-Sofie Von Otter s’offre Brad Mehldau.

« Love Songs », Anne-Sofie Von Otter s’offre Brad Mehldau.

31 octobre 2010 | PAR Bérénice Clerc

Anne Sofie Von Otter est La Mezzo Soprano par excellence.

Suédoise au nom Allemand, elle saura vous charmer dans toutes les langues par sa voix captivante et habitée.

Loin du cliché de la Diva caractérielle, elle peut sembler marginale dans le milieu souvent codé et guindé du Lyrique car elle affronte les épreuves sans artifice, elle se donne à la musique.

Cette perfectionniste, extraordinaire dans la mise en scène mythique du Couronnement de Poppée de Claudio Monteverdi par le visionnaire Klaus Michael Grüber, au festival d’Aix-en-Provence, aime enregistrer, comme sa riche discographie l’atteste.

Anne Sofie Von Otter aime dépasser les limites invisibles entre les genres musicaux, sans tabou ni frontière si ce n’est celle de la partition.

Pour « Love Songs », son premier disque chez Naïve avec qui elle a signé un contrat d’exclusivité, elle s’offre le pianiste de Jazz Américain Brad Mehldau.

Ce disque n’est pas né en studio, il est riche de leur succès international sur scène, commencé en 2009 au Carnegie Hall.

Deux disques sont proposés par Naïve, le premier est consacré à des chansons composées par Brad Mehldeau sur des poèmes de Sara Teasdale.

Toute la tendresse, la pureté et l’expressivité d’Anne Sofie Von Otter s’expriment ici pour notre plus grand bonheur.

Dès le premier titre « It may not always be so », nous sommes emportés dans un univers différent, ni jazz, ni classique, juste dans la beauté de la musique.

Pour « Dreams », le piano de Brad Mehldau résonne avec force et douceur sur la voix limpide à l’émotion mesurée d’Anne Sofie Von Otter, d’une sobriété rare et exceptionnelle comme à son habitude.

Le deuxième CD est fait de reprises en anglais, allemand, suédois et français, vous pourrez y retrouver « Avec le temps » de Léo Ferré, « Pierre » de Barbara ou « la chanson des vieux amants » de Jacques Brel.

« Calling you » du fameux Bagdad Café en séduira surement plus d’un car il est pour une fois ici chanté sans gonflement de voix, ou explosion performante de cordes vocales.

Même si je dois l’avouer, le second CD me touche beaucoup moins que le premier, il reste bien évidemment l’intelligence du texte d’Anne Sofie Von Otter, la beauté du piano de Brad Mehldau et la volonté de rassembler les plus grands au fil de leurs désirs et de leurs envies pour s’adresser à un public toujours plus large et ouvrir les portes de la Musique.

« Love songs » est un album à écouter et à réécouter, Anne Sofie Von Otter, est une Mezzo Soprano à suivre, à entendre et à voir.

La musique Classique a ses bijoux, osez vous les offrir.

Festival Danse et cinéma à la Maison des arts de Créteil et au MAC/VAL.
Soyez Curieux, découvrez le Spaghetti Bar !
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *