Musique

La playlist sur le fil

La playlist sur le fil

02 avril 2018 | PAR Antoine Couder

Cette semaine Nicolas Vidal, Clara Luciani, Jacob Bellen, Josh T. Pearson et ARM. 

La baie- Clara Luciani

La jeune rockeuse en colère qu’on a découverte avec « La Grenade » peut aussi se prendre au jeu plus pop des grandes fenêtres sur la mer que Metronomy a ouvertes. Assez fidèle à la ballade acidulée qui a peuplée bien des nuits de l’été 2011, La baie en français ça s’écoute bouche ouverte et portes fermées.  ( Yaël Hirsch)

 On of the kind- Jacob Bellen

Si Randy Newman était Danois, peut-être s’appellerait-il Jacob comme celui-ci qui déroule doucement ses mélodies finement sculptées, dans l’idée d’atteindre un certain classicisme pop, joué avec le respect et la nonchalance de ceux qui aiment sans avoir à s’expliquer.  (Antoine Couder)

Pop boy- Nicolas Vidal 

Étrange spleen français que de parler avec légèreté, avec un zeste de groove, de choses et d’autres de choses bien graves en vérité comment cette façon de se trouver doublement orphelin dans ce Brexit des cœurs  : l’Angleterre lointaine des années 80 et cet éloignement progressif de la jeunesse d’un pop boy toujours sur le fil, plein d’humour, et joliment sincère. On attend le remix Nicolas Vidal ! (Antoine Couder)

Straight To The Top! – Josh T. Pearson

A partir d’un simple exercice country punk rock, l’ex Lift To Experience s’est lancé dans un album affolant de maîtrise où le suc de nos plaisirs honteux, rock’n roll américain des années 80, gravite en toute impudeur dans un festival de joie et de bonheur. « Ces dernières années, j’ai appris à danser, à prendre de la drogue, à faire l’amour… à choisir la vie. Je me suis débarrassé de ma barbe, coupé les cheveux et me suis mis à m’habiller en couleur. » On ne peut mieux dire. (Antoine Couder)

Le rappeur ARM publie les clips de Si et Nouveaux héros

ARM, ex-rappeur du groupe Psykick Lyrikah, a dévoilé 2 nouveaux clips de son dernier album Dernier Empereur après « Ta Main » et le bon « De Passage ». Auteur de son neuvième album, c’est pourtant le premier projet solo de l’artiste rennais.

Ce jeudi, il a donc dévoilé un diptyque de clips dans lequel il se met en scène dans une salle de boxe. L’instrumentale de Si, électro et minimaliste au possible, lui permet de mieux faire raisonner ses vers avec un flow volontairement monotone. Une boucle so(m)bre qui crée une mise en tension tout le long du morceau. ( Mathieu Michel)

Nouveaux Héros, la seconde partie, offre un beat plus agressif mais toujours aussi minimaliste, ce qui semble être la recette de son album. Le sous-titre du clip affiche « Observe et assimile » alors ARM semble comprendre que « C’est le visage de la nouvelle guerre 2.0. Des écrans dans les têtes vides de tes nouveaux héros. » A ces nouveaux héros, il préfère rendre hommage aux hommes de l’ombre :
« Toujours derrière ceux qui s’éteindront dans la lumière.
Nouvelle colère, nouvelle porte refermée sur la première ».
Il conclura la chanson par un résonnant « J’ai préféré tout refaire et changer les règles du jeu ».
Plus globalement, Dernier Empereur est un album aux couleurs très sombres qui sonne comme un cri de rage contenu et donne à ARM un côté torturé. L’artiste se positionne en tout cas en OVNI dans ce rap français. ( Mathieu Michel)

Mozart à Cor et à cris au Printemps des Arts de Monte-Carlo
« Les Os Noirs » de Phia Ménard, la sombre empreinte de la mort peinte sur scène
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », une autofiction portée par l’histoire de la musique enregistrée qui a été sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il écrit actuellement une fiction anthropologique se déroulant entre l’Allemagne, la Suisse et la France.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *