Jazz
Ludovico Einaudi : un des compositeurs le plus écouté en streaming dans le monde.

Ludovico Einaudi : un des compositeurs le plus écouté en streaming dans le monde.

17 octobre 2022 | PAR La Rédaction

La Seine Musicale était en fête ce vendredi 14 octobre pour le concert de Ludovico Einaudi qui affichait complet depuis longtemps. Des gouttes d’eau résonnent dans une pièce remplie juste avant le début du concert. Le ton est là. Silence d’un grand moment attendu. Dramaturgie du ton de l’hommage au vivant.

Par Lucia Wainberg

Après le succès des bandes originales Nomadland, The father et Le pianiste, le compositeur, Ludovico Einaudi, avait annoncé son premier album piano solo depuis 20 ans :  UNDERWATER. Cet album a été composé pendant le confinement. Il a été fait de la façon la plus pure et la plus intime : juste avec son piano. L’album met en scène aussi ses compositions pour les films Les intouchables, Mommy et Samba entre autres. Ce nouvel album puise au plus profond de la mémoire enfouie en chacun de nous.

 

Le spectacle commence comme cela . L’homme au chapeau s’assoit en face de son piano, dos au public, il joue les yeux fermés. La scénographie est épurée et spectaculaire avec des images de forêt qui regardent le spectateur. Des mouvements lents, immersifs qui nous font sentir les sensations comme lors d’une marche en forêt. Une musique arrive par strate. Elle  vient tantôt bercer, tantôt nous réveiller et qui touche l’âme.

Ce compositeur  a rendu immortel tant de films par l’évocation de son monde intérieur, secret, intime, puissant, rien qu’avec un piano et quelques arrangements.

Et puis soudain des nuages, des ondes, une évocation sur ce qui reste de vivant dans la nature et nous implore de veiller sur elle. Les impressions mentales qu’éveille Ludovico Einaudi invitent à puiser en nous la mémoire profonde des souvenirs  qui sommeillent.  Ludovico avec ses musiciens (violon, violoncelle et percussions) ne semblent être qu’une seule personne.

Ce concert est une ballade à la frontière des éléments fondamentaux du vivant, de l’apnée dans les profondeurs de la mer au bain de forêt, on ressent la brise de l’air nous traverser.

À la hauteur des oiseaux les images nous montrent le point de vue de la forêt, et comme après la pluie dans une forêt ou comme après un bain de mer, c’est un concert fort en sensations. À la moitié du concert le rideau tombe et Ludovico apparaît avec ses musiciens comme l’arbre que cache la forêt.

Pensez à un être cher, fermez les yeux. Le talent de Ludovico est de vous faire croire qu’il ne joue que pour vous, réveillant en nous des larmes de joie.

 

 

Agenda de la semaine du 17 octobre
L’agenda classique et lyrique de la semaine du 18 octobre 2022
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration