Jazz
[Live report] Les 80 ans du Golden Gate Quartet au théâtre des Bouffes Parisiens

[Live report] Les 80 ans du Golden Gate Quartet au théâtre des Bouffes Parisiens

06 décembre 2014 | PAR Delphine Habert

Lundi soir, devant la salle comble du théâtre des Bouffes Parisiens, les quatre chanteurs du groupe mythique Golden Gate Quartet ont interprété un répertoire riche et varié, avec des morceaux plus ou moins modernes mais toujours dans la tradition du negro spiritual. 

Pour mieux comprendre l’atmosphère qui a régné en cette soirée, un petit peu d’histoire sur le Golden Gate Quartet s’impose. C’est en 1934, dans le vieux sud américain que le quartet, formé par des étudiants, se crée autour de la musique negro spiritual. Depuis, le groupe est entré dans la légende, représentant la musique religieuse afro-américaine, avec des interprétations mythiques de thèmes religieux devenus standards comme « When The Saints Go Marching In », « Joshua Fit The Battle Of Jericho », « Oh Happy Day », et bien d’autres. En 80 ans, la composition du groupe a évolué mais l’esprit semble rester le même. Le leader actuel, Paul Brembly, prend soin de préserver la tradition des Gates, tout en apportant cette touche d’innovation et de renouveau qui est aussi très représentative du quartet.

En ce lundi soir hivernal, les quatre chanteurs entrent seuls sur scène, pour interpréter les premièrs morceaux a cappella. La mayonnaise ne prend pas tout de suite, les problèmes de son et les mécontentements d’une personne au premier rang agacent un peu. Pourtant, les chants « Rock My Soul » ou encore « Nobody Knows » sont interprétés avec justesse et douceur.  Malgré ces déboires, les artistes ne bronchent pas, professionnels jusqu’au bout des doigts. Peu à peu, la soirée prend une toute autre tournure. Les problèmes de son réglés et la salle apaisée, le quartet enchaîne des tubes comme « Billie Jean » ou « Stand By Me ». Les quatre acolytes, en costard noir et chaussures cirées, noeud papillon et pochette de costume, entonnent avec élégance et classe des airs de gospel, tout en rythme et harmonie. Sur chaque morceau, des solos magnifiques s’enchainent, chaque choriste nous dévoile sa virtuosité et laisse sortir un grain de voix singulier. Chacun a une voix très particulière et une personnalité propre, et tous ont ce sourire et cette présence qui élèvent. De leur côté, les musiciens accompagnent avec dynamisme le quartet, leurs intermèdes musicaux entre deux morceaux donnent du rythme au spectacle et permettent aussi aux chanteurs de relâcher leur voix une minute.

À la fin de chaque interprétation, les quatre chanteurs suivent un cérémonial bien ordonné : ils saluent en même temps, d’abord face au public, puis vers la droite, et enfin vers la gauche, suivant une chorégraphie bien synchronisée et avec un vrai professionnalisme. La cohésion du groupe se perçoit à travers les arrangements des chansons mais aussi sur scène, ils n’hésitent pas à se congratuler après un solo, ou à dialoguer et échanger des regards et paroles dans le feu de l’action. Il leur en suffit de peu pour faire se lever la foule : un solo, des applaudissements en rythme et une scénographie bien étudiée. Un petit « Come on everybody, debout ! » suffit à déclencher le mouvement, et alors tout le monde se lève d’un coup, applaudit et se trémousse en rythme. En bref, un concert dont on sort avec un grand sourire, et plein d’entrain.

Si vous souhaitez les découvrir ou les redécouvrir sur scène, ne manquez pas les prochaines dates de leur tournée : le 6 décembre à Sanary-sur-Mer au Théâtre Galli puis en mars au Centre culturel à Ploemeurs, au théâtre Fémina à Bordeaux et au théâtre du Puy en Velay. Plus d’infos par ici.

© Visuel : Philippe Moreau

[Chronique] « Stratégie de l’inespoir », Hubert-Félix Thiéfaine poétique et incandescent
[Critique] L’insouciance de « La Belle jeunesse » se perd dans de profondes trivialités
Delphine Habert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture