Musique

Emily Loizeau Lauréate du prix Constantin

11 novembre 2009 | PAR Yaël Hirsch

La « sister » la plus folk et décalée de la chanson française remporte après Daphné et ASA  le plus prestigieux prix musical récompensant un album produit en France pour des groupes n’ayant jamais été disque d’or. De quoi rendre de nombreuses chanteuses très « jalouses »…

A cette occasion, son album « Pays sauvage » (2009, Polydor / Universal) ressort avec 7 titres supplémentaires dont deux covers : « Sweet Dreams » de Eurythmics, et « Don’t let me be misunderstood » de Nina Simone. Voir notre critique de l’album ici.

Autre bonne nouvelle : Emily Loizeau redonne une série de concerts. le 19 novembre, elle prend d’assaut le public londonien  et le 8 décembre, elle sera sur la scène de  l’Olympia.

Cette année, Olivia Ruiz présidait le jury constitué de 19 pros du monde de la musique qui décernait le prix Constantin.

Emilie Loizeau était en concurrence avec 9 autres candidats, dont BabX, les Birdy Nam Nam, Orelsan, Piers Faccini, Dominique A et Yodelice.

Le Palais de Tokyo fait pétiller le design de la bouteille de Desperados
Roman : Exercices de la perte, d’Agata Tuszynska
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Emily Loizeau Lauréate du prix Constantin”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *