Musique
Disparition du guitariste Gary Moore

Disparition du guitariste Gary Moore

07 février 2011 | PAR Floriane Gillette

Dimanche 6 février alors qu’il séjournait sur la Costa del Sol , plus exactement à Estepona, Gary Moore est mort dans son sommeil. Agé de 58 ans, le rockeur ne souffrait d’aucun mal connu, les circonstances exactes de son décès restent encore inconnues.

La carrière de Gary Moore a débuté  au début des années 70, avec sa participation au groupe blues irlandais Skid Row (à ne pas confondre avec le célèbre groupe de hard rock américain). Mais ce qui caractérise cet électron libre c’est cette volonté de mener de front une carrière solo et des collaborations. Après un passage dans le groupe de jazz-rock Colosseum II, il remplace Eric Bell, guitariste de Thin Lizzy. De 1974 à 1983, il fait donc partie de l’aventure hard-rock du groupe avant de se concentrer sur sa carrière solo.

Ce natif de Belfast s’est toujours amusé à brouiller les pistes, soit en explorant de nouveaux genres musicaux (après le blues il s’est lancé dans le hard rock puis le heavy metal), soit en sortant ses albums solos sous différents noms : le Gary Moore Band, G-Force ou encore le Bruce-Baker-Moore. En 1990, sort l’album Back in the Streets, où l’on trouve les tubes  « Parisienne Walkways » et « Still Got the Blues » .

A la BBC dimanche soir, son ami le guitariste Eric Bell, a confié sa tristesse : « Je n’arrive pas à y croire ». Il était tellement solide, ce n’était pas une victime du rock, c’était un type en bonne santé ». Une disparition qui comme le guitariste comporte quelques mystères.

Top chef, billet d’humeur
Le dernier souffle d’Andrée Chédid
Floriane Gillette

One thought on “Disparition du guitariste Gary Moore”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture