Classique
Victoires de la Musique Classique 2016 : Camille Berthollet

Victoires de la Musique Classique 2016 : Camille Berthollet

09 février 2016 | PAR Elodie Martinez

Reprise de nos portraits avec aujourd’hui celui de Camille Berthollet, « prodige » nommée dans la catégorie des « Révélations soliste instrumental ».

Camille Berthollet, jeune Franco-Suisse, est née à Annecy en 1999 d’un père ancien ingénieur, devenu professeur dans un lycée technique et d’une mère professeur d’éducation physique. Ses parents, bien qu’amateur de musique classique, n’ont jamais poussé leurs enfants à la pratique d’un instrument, ce qui n’empêche pas Julie, la sœur aînée de Camille, à commencer le violon à 2 ans, transmettant le virus à sa sœur qui débute le violoncelle à l’âge de 4 ans à Annecy avant d’entrer à Musimax à 10 ans dans la section pour jeunes musiciens prometteurs du Conservatoire de Genève dans la classe de Denis Guy. Elle est ensuite admise à l’âge de 12 ans en classe préprofessionnelle au Conservatoire de Lyon dans la classe d’Augustin Lefebvre.

Elle est admise à partir de septembre 2013 à la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de François Guye. Dès l’âge de 6 ans, Camille gagne le 1er prix du Concours Vattelot-Rampal qu’elle remporte également les années suivantes à Aix-les Bains et Paris. En 2010 et 2012, elle gagne le 1er prix du Concours Suisse Jeunesse et a obtenu en décembre 2012 le 1er prix du Concours Popper à Paris.

En parallèle, Camille débute à huit ans le violon dans la classe de Madame Shapiro à Violonissimo à Genève. Elle a pu bénéficier trois étés consécutifs des cours de Mimi Zweig à la Jacob School of Music de Bloomington et en Toscane. Elle a également suivi des cours de violon à Zurich dans l’école de violon Zakhar Bron durant un an.

Elle a obtenu, après une année de pratique du violon, le 1er prix au Concours Suisse Jeunesse à Lausanne et le 1er prix en finale du Concours Suisse Jeunesse en 2010 à Genève. Elle a gagné le 1er prix du Concours Vattelot-Rampal à de nombreuses reprises en violon. En juillet 2011, elle a gagné la Concerto Competition lors de la Summer String Academy de Bloomington en interprétant au violon L’Eté de Vivaldi. Ce concours avait été gagné l’année précédente par sa sœur Julie. En 2012, elle a été lauréate du Concours International TIM à Paris en violon et également en duo (au violoncelle) avec sa sœur Julie (au violon).

Camille Berthollet a gagné le Concours Talents for Europe en mai 2014 en Slovaquie en violon. Elle a également gagné le premier prix au Concours Suisse pour la jeunesse en violon et en violoncelle en 2014 et le 1er prix du Concours Prodiges diffusé sur France 2 le 27 décembre 2014.

Depuis, sa vie a pris un nouvel envol, entre interviews, augmentation du nombre de propositions pour des concerts dans des salles prestigieuses (la Salle Gaveau l’attend le 1er avril mais son parcours l’a déjà mené à New York ou Moscou), télévision et un premier album éponyme chez Warner Classic de pas moins de 17 titres. Elle y retrouve d’ailleurs le violoncelliste Gautier Capuçon et l’on ne peut pas s’empêcher d’observer ce parallèle ou ce reflet entre la fratrie Capuçon et la « sororie » Berthollet.

Elle joue avec sa soeur en quatuor, trio, duo et étudie également le piano depuis l’âge de 8 ans à Annecy. A 16 ans donc, la jeune interprète a déjà une carrière impressionnante derrière elle, et on peut affirmer sans trop peur de se tromper que ce n’est qu’un début.

Vous avez jusqu’à dimanche pour voter dans les catégories des Révélations. C’est ici.

Liste complète des nommés

©SLAMA_Stéphanie

Agenda Classique de la semaine du 8 février
Vacances d’Hiver : l’agenda Culture des enfants
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration