Classique
L’agenda classique et lyrique de la semaine du 23 mars

L’agenda classique et lyrique de la semaine du 23 mars

24 mars 2021 | PAR La Rédaction

Comme chaque semaine, Toute La Culture  choisit les concerts et opéras  immanquables en « vrai » pour certains et en ligne pour la plupart d’entre-eux. 

Une petite sélection par Yaël Hirsch, Denis Peyrat et Paul Fourier.

Mardi 23 mars, diffusé à 20h depuis l’auditorium de Radio France sur France Musique, l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung avec entre autres Kian Soltani et Éric Levionnois au violoncelle, interprètera la Symphonie n°1 de Brahms, le concerto pour violoncelle en ut de Haydn, et la Valse de l’empereur, dans une transcription pour flûte, clarinette, piano et quatuor à cordes de Strauss/ Schönberg.

Mercredi 24 mars à 20h30, l’Orchestre de Paris retrouve son chef, le jeune prodige finlandais Klaus Mäkelä pour un concert diffusé sur Philharmonie Live. Au programme : Pavane pour une infante défunte de Ravel, le Concerto pour piano n° 3 de Béla Bartók avec Kirill Gerstein, et la Symphonie n° 9 de Bruckner 

Vendredi 26 mars à 20h55, ne ratez pas la nouvelle production de Faust de Gounod mise en scène par Tobias Kratzer à l’Opera de Paris, qui sera diffusée (et visible ultérieurement en streaming) sur France 5. La distribution comprend Benjamin Bernheim, Ermonela Jaho, Christian Van Horn, Florian Sempey, Michèle Losier, Sylvie Brunet-Grupposo tous dirigés par Lorenzo Viotti 

Samedi 27 mars, à 15h,  et en live, à Monaco dans le cadre du Printemps des arts, le violoniste Tedi Papavrami et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo dirigé par Kazuki Yamada donnent le Concerto pour violon « À la mémoire d’un ange » d’Alban Berg et Pelléas et Mélisande, op. 5 d’Arnold Schönberg

A Aix, c’est à 20H30 ‘ouverture du Festival de Pâques, avec Renaud Capuçon, Edgar Moreau et François-Frédéric Guy dans le trio des esprit et celui de l’archiduc de Beethoven.

Et à Paris, à 20h, dans samedi à l’Opéra sur France musique, La voix humaine de Cocteau/ Poulenc a une suite signée Escaich/Py. Ca s’appelle Point d’Orgue et se joue en ligne après la pièce originelle au Théâtre des Champs Elysées. La direction est signée Jérémie Rhorer et Elle, c’est Patricia Petibon. Ludwig van Beethoven (1770 – 1827) 

Dimanche 28 mars,  à 19h, dans le cadre du festival Variations, les sœurs Labèque interprètent en ligne Les enfants terribles de Philippe Glass. 

En Allemagne : 

Samedi 27 mars à Baden Baden, le Berliner Philharmoniker dirigé par Kirill Pentrenko donnera Mazeppa de Tchaikovski avec notamment Olga Peretyatko

visuel : (c) Laetitia Larralde pour Toute La Culture

 

Lana Del Rey : Surimpressions mélancoliques
« Se souvenir de l’avenir », l’espoir d’un 75e Festival d’Avignon
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture