Classique
L’agenda classique et lyrique de la semaine du 18 mai

L’agenda classique et lyrique de la semaine du 18 mai

18 mai 2021 | PAR Yaël Hirsch

Ça y est ! C’est reparti ! Cette semaine sonne le retour du public en salle même si le maintien du couvre-feu nous fera commencer tôt. Nos conseils pour la semaine…

Par Yaël Hirsch et Paul Fourier. 

Mercredi 19 et jeudi 20 à 19h, le Théâtre des Champs-Élysées rouvre en beauté avec un récital de Pretty Yende et Benjamin Ternheim pour un programme dans lequel ils excellent tous deux (Gounod, Donizetti, Verdi, Massenet).

Mercredi 19 et jeudi 20 à 19h, dans le cadre de son festival de réouverture, l’Opéra de Tours vous propose une « promenade dans les bois » ainsi qu’un concert autour du « violon romantique ». 

Mercredi 19, jeudi 20 et samedi 22 mai à 19h, l’Académie de l’Opéra de Paris investit les Bouffes du Nord pour un Viol de Lucrèce de Benjamin Britten mis en scène par Jeanne Candel.

Mercredi 19 à 19h, c’est Alexandre Tharaud qui fera la rentrée de la Philharmonie de Paris dans un programme Malher, Rachmaninoff, Ravel. 

Jeudi 20 mai, la Belle saison reprend au Théâtre de Coulommiers avec un concert de Vanessa Wagner & Wilhem Latchoumia. Les deux pianistes ont imaginé une déambulation au cœur des États-Unis, de l’avant-garde selon Steve Reich aux rythmes envoutants de Philip Glass en passant par la marginalité radicale de Moondog et enregistreront ce projet au printemps 2021 chez La Dolce Volta.

Le même jour à 18h, vous pourrez entendre Marie-Nicole Lemieux et Mario Chang dans le Werther de Jules Massenet à l’Opéra National de Montpellier.

Le même jour à 19h à la Philharmonie de Paris, Cristian Macelaru, le nouveau directeur de l’Orchestre national de France , dirigera un programme dédié à la musique française, avec le Deuxième Concerto pour piano de Saint-Saëns interprété par Bertrand Chamayou.

Le même jour à 19h également, place à Rome 1700 à la Salle Gaveau. L’ensemble Les Accents sous la direction de Thibault Noally qui retrouvera son public après de longs mois d’absence dans une soirée flamboyante consacrée à des motets et airs d’oratorio de Haendel, Scarlatti, Caldara, et Lanciani, interprétés par la voix exceptionnelle du jeune sopraniste brésilien Bruno de Sá.

Vendredi 21 mai à 14h, à l’Opéra de Paris, c’est la première du Soulier de satin, l’œuvre monumentale composée par Marc-André Dalbavie d’après la pièce de Paul Claudel . La mise en scène est signée Stanislas Nordey et l’on retrouvera les voix de Yann Beuron, Béatrice Uria-Monzon, Eve-Maud Hubeaux et Jean-Sébastien Bou.

Vendredi 21  à 19h, Case Scaglione dirigera à la Philharmonie de Paris l’Orchestre national d’Île-de-France avec le soliste Federico Colli dans le Concerto pour piano « Empereur » et la 7e Symphonie de Beethoven.

Le même jour à 18h30, c’est la Première de la version de concert (abrégée) de Alcina de Haendel à l’Opéra de Strasbourg (avec Ana Durlovski, Diana Haller, Marina Viotti et Elena Sancho Pereg (direction : Christopher Moulds).

Pour ceux et celles qui demeurent adeptes de la musique dans leur salon après le couvre-feu, rendez-vous le même jour à 20H30, pour le concert symphonique de l’Orchestre de l’Opéra de Limoges, « Chausson, Poésie des fluides » sera diffusé sur Radio Classique

Samedi 22 mai, les 22e Rencontres musicales ProQuartet en Seine-et-Marne s’ouvrent à 19H, à Chartrettes avec le concert du Quatuor Van Kuijk qui fera entendre dans l’église Saint-Corneille les uniques quatuors d’Edvard Grieg (Quatuor à cordes op.27 – 1877-78) et d’Henriëtte Hilda Bosmans (1927).

Dimanche 23 mai à 15h, le Capitole de Toulouse propose la première des quatre représentations (dont deux en version abrégée) de La Forza del destino de Verdi (avec Catherine Hunold, Amadi Lagha, Gezim Myshketa, Roberto Scandiuzzi, Raehann Bryce-Davis ; direction : Paolo Arrivabeni, mise en scène : Nicolas Joel).

Mardi 25 mai à 19h, à la Philharmonie de Paris, le pianiste Rafal Blechacz continuera à poursuivre son exploration de l’œuvre de ses compositeurs de prédilection : Bach, Beethoven et Chopin.

Et ça ne rouvre pas qu’en France !

Ainsi, le Wiener Staatsoper de Vienne reprend aussi ses activités cette semaine. On pourra notamment y voir Le couronnement de Poppée de Monterverdi, Faust ( avec Juan Diego Flórez, Nicole Car, Adam Palka, Étienne Dupuis, Michèle Losier… ; direction : Bertrand de Billy, mis en scène : Frank Castorf) ou encore Tosca (avec Sonya Yoncheva, Piotr Beczala, Ambrogio Maestri...).

visuel (c) Laetitia Larralde pour Toute La Culture

Nicolas Ker « le dernier des rockeurs » est mort à l’âge de 50 ans
Un musée-mémorial du terrorisme à Suresnes dans les Hauts-de-Seine
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture