Classique
Agenda classique et lyrique de la semaine du 18 janvier 2022

Agenda classique et lyrique de la semaine du 18 janvier 2022

18 janvier 2022 | PAR La Rédaction

Comme chaque semaine, Toute La Culture. vous emmène au concert et à l’opéra. Suivez nous un peu partout en Europe !

Par Yaël Hirsch, Margot Wallemme et Paul Fourier

Tout d’abord, jusqu’au 23 janvier, la biennale de quatuors à cordes continue à la Philharmonie de Paris. Le programme est ici.

Mardi 18 janvier à 20h30, le trio mythique formé par Marta Argerich, Gidon Kremer et Mischa Maisky se réunit à la Philharmonie dans un répertoire slave, avec notamment le 2e trio de Chostakovitch mais aussi une œuvre du compositeur juif-polonais Mieczyslaw Weinberg.

Mercredi 19 janvier, à 20h, c’est la création en France des Oiseaux de Walter Braunfels dans une mise en scène de l’américain Ted Huffmann. Elle sera présentée à l’Opéra national du Rhin, sous la baguette du jeune chef Ouzbek talentueux et prometteur, Aziz Shokhhimov, fraichement arrivé à la direction de l’Orchestre philharmonique. Parmi les voix : Marie-Ève Munger, Tuomas Katajala et Cody Quattlebaum

Les 19 et 20 janvier à 20h30, l’Orchestre de Paris, dirigé par Jukka-Pekka Saraste (avec Alexandra Conunova au violon) donnera le concerto pour violon n°1 de Bartók et la sublime symphonie n°5 de Malher à la Philharmonie de Paris.

On ne quitte pas Malher le 20 janvier à 20h et c’est, cette fois, la symphonie n°4 qui sera donnée à l’auditorium de la Maison de la Radio (orchestre national de France, direction : Cristian Macelaru).

Vendredi 21 janvier, à 19h30, c’est la première des noces de Figaro de Mozart à l’Opéra National de Paris. Peter Mattei, Maria Bengtsson, Ying Fang, Luca Pisaroni, Lea Desandre… seront sur la scène, Gustavo Dudamel dans la fosse et la mise en scène est signée Netia Jones.

Vendredi 21 janvier, à 20h, place à une soirée américaine avec Truls Mørk à la Maison de la Radio et de la Musique !  Après le Concerto pour violoncelle et orchestre d’Anton Dvorak, composé lors de son voyage aux États-Unis, on pourra écouter une page symphonique de James Macmillan et une symphonie de Samuel Barber. 

Le 21 janvier est un jour faste en matière d’opéra :

À l’Opéra de Lille, la compositrice Sivan Eldar, la metteure en scène Silvia Costa et l’ensemble Le Balcon nous promettent avec Like Flesh « un opéra sensuel et politique, éternel et écologique »

Au Capitole de Toulouse, c’est Carmen qui s’installe pour huit dates (mise en scène : Jean-Louis Grinda, avec en alternance Marie-Nicole Lemieux / Eva Zaïcik, Marie-Nicole Lemieux / Eva Zaïcik, Alexandre Duhamel / Armando Noguera, Elsa Benoit / Marianne Croux...).

À l’Opéra de Nice, c’est également la première de La Dame blanche de Boieldieu en version semi-scénique .

Samedi 22 janvier, à 20h, le pianiste Evgeny Kissin joue Bach-Tausig, Mozart, Beethoven et Chopin au Théâtre des Champs-Élysées.

Dimanche 23 janvier à 11h et 17h, le Théâtre des Champs-Élysées, Piccolo saxo et Cie, Juliette et Jeanine Roze rendent hommage à à la regrettée Anne Sylvestre avec ses Fabulettes. 

Lundi 24 janvier, à 20h, Philippe Jaroussky et Thibaut Gracia (à la guitare) vous offriront un programme très varié au Théâtre des Champs-Élysées.

À partir du 24 janvier, le Hamlet mis en scène par Cyril Teste et dirigé par Louis Langrée est repris à l’Opéra comique (avec Stéphane Degout, Sabine Devieilhe, Laurent Alvaro, Lucile Richardot…)

Visuel (c) Laetitia Larralde. 

Rocío Molina scintillante
Débuts parisiens de Bruce Liu, 1er prix du Concours Chopin 2021
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture