Chansons
Julien Doré « & » (Columbia)

Julien Doré « & » (Columbia)

23 novembre 2016 | PAR Jean-Christophe Mary


Avec ces nouvelles chansons à dominance electro pop, cette voix murmurée comme chez Gainsbourg, la pop splendide et envoûtante de Julien Doré s’inscrit dans la continuité de « Love ».

41i-p7oxdul-_ss500
Quel beau chemin parcouru pour cet artiste sacré artiste masculin de l’année aux dernières Victoires de la Musique et qui affiche succès sur succès depuis la Nouvelle Star (2007).
Trois albums plus tard, le chanteur est de retour et s’impose un peu plus dans le paysage de la chanson grâce à l’excellence de ces 13 nouveaux titres. Enregistrés dans le chalet familial de Saint-Martin-Vésubie dans les Alpes-Maritimes, cet opus pop feutré aérien fait figure de soleil printanier au milieu de la production grisâtre entre pop bricolé et techno sombre des gens de sa génération. Julien est un fou amoureux de chansons et cela se sent. Il est obsédé par la magie, la beauté, l’émotion que procure l’écoute d’une chanson, beaucoup plus que le son ou le concept même d’un album. D’ailleurs, « & » possède de nombreux atouts : des titres élégants et racés, des compositions mâtinées de nappes de claviers ouatées, de piano et autres guitares discrètes. Les arrangements pop 80’s des titres sont de subtils clin d’oeil à Gainsbourg (« De mes sombres archives »), au Christophe de cette période (« Porto-Vecchio ») quand la voix douce et fragile souffle les mots comme des caresses, rappelle parfois Alain Chamfort (« Coco Câline », Beyrouth Plage »), ces boites à rythmes chaloupées à la Louis Chedid (« Mon écho»). Côté textes, les mots se fondent parfaitement aux mélodies avec une certaine pudeur qui caractérise l’univers dandy romantique de l’artiste comme sur « Magnolia ». On le retrouve en duo avec une nouvelle artiste, Juliette Armanet, sur « Corail » titre electro pop, littéralement envoûtant avec cette basse ondulante, ce piano qui vient en contrepoint dans les refrains. Ce nouvel essai confirme tout le bien que l’on pensait déjà de Julien Doré devenu aujourd’hui un artiste incontournable de la variété française. Dans ce qu’elle a de plus romantique, glamour et décalée.

Julien Doré sera en concert le 10 mai 2017 au Zénith de Paris.

Jean Christophe Mary

Titres :

Disque : 1
1. Porto Vecchio
2. Coco Câline
3. Sublime & silence
4. Le lac
5. Corail
6. Mon écho
7. Romy
8. Moonlight Serenade
9. Eden
10. Magnolia
11. Beyrouth plage
12. Caresse
13. De mes sombres archives

Le vol de nuit de Myriam Gourfink et Kasper T.Toeplitz aux Inaccoutumés
« The Rake’s Progress » de Stravinsky à Reims: Tom Rakewell, du libertin au libéral
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *