Non classé

Festival Africolor, migrons vers la Seine-Saint-Denis

Festival Africolor, migrons vers la Seine-Saint-Denis

18 novembre 2011 | PAR Amelie Terranera

La 23ème édition du festival Africolor, en Seine-Saint-Denis, se tiendra jusqu’au dimanche 17 décembre. Musique et cinéma africains promettent de vous mettre en transe.

Lors de sa création, le  festival Africolor avait pour but de rapprocher les différents publics de l’Ile-de-France et de faire découvrir des artistes du continent africain, de l’océan Indien et des Caraïbes. Le directeur et créateur de cette manifestation, Philippe Conrath, considère qu’il s’agit aussi maintenant de « passer le témoin à des musiciens d’ici, qui ont de plus en plus envie de construire des ponts avec les musiciens de ‘là-bas’ et de créer de nouveaux répertoires avec des artistes africains, car ils vont ainsi s’emparer, eux aussi, de cette question ».

La 23ème édition du festival Africolor, qui met en scène cette année, Neba Solo, Femi Kuti and The Positive Force, Amazigh Kateb et bien d’autres, résiste et continue à faire connaître la créativité et le dynamisme de la culture africaine.

 

 

 

 

Au fil des éditions, le festival s’est néanmoins ouvert à d’autres esthétiques et à d’autres contrées. Vous retrouverez à l’affiche, vendredi 18 et samedi 19 novembre, un big bang parisien de jazz, Surnatural Orchestra, qui a composé sur le thème du rituel, « l’Afrique y étant plutôt évoquée que narrée, nous tenions à explorer la dimension du cercle, si présente dans la musique et les rituels africains ».

 

 

 

 

 

 

 

Mort de Pierre Dumayet, la télévision perd l’un de ses précurseurs
Exposition-Vente Ronan-Jim Sevellec
Amelie Terranera

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *