Livres
Pourquoi n’ai-je pas osé acheter « Toujours Plus » de Léna Situations et pourquoi ai-je eu tort ! Léna Mahfouf expliquée aux non digital natifs.

Pourquoi n’ai-je pas osé acheter « Toujours Plus » de Léna Situations et pourquoi ai-je eu tort ! Léna Mahfouf expliquée aux non digital natifs.

15 janvier 2021 | PAR Pascal Gauzes

Un OVNI sans sens ? Loin de là ! Un pur produit marketing (les couleurs de la couverture vont même devenir les couleurs Pantone de l’année 2021) ? Pas seulement. Parlons plutôt d’un phénomène qu’a priori les plus de vingt ans ne peuvent pas connaître, et qui va vite s’imposer en incontournable de la relation parents/ado.

Par Pascal Gauzès

 

Petit retour en arrière… fin septembre 2020, un livre jaune (la couleur à laquelle l’œil est la plus sensible) avec écriture noire (le combo parfait) et une photo d’une jeune femme souriante en tons de gris fait irruption dans les librairies et fait un carton à la plus grande surprise des rats de bibliothèques.

Aimant tout ce qui est nouveau et culture populaire dans son sens noble, chère à Antoine de Caunes, nous avions entendu parler de cette jeune fille, donnant des conseils modes, filmant sa vie du réveil au coucher et de son activité trépidante de it girl, repérée par Loïc Prigent himself, et convoitée par toutes les marques. Mais un livre ? Ça nous évoquait un peu le début du film Poupées Russes quand l’éditeur dit à Romain Duris qui doit écrire la biographie d’une mannequin russe qu’elle a 23 ans, qu’elle est mannequin et qu’elle a beaucoup de choses à dire. Autant dire que cet ouvrage n’était pas sur notre liste au père Noël. Et par la magie d’un secret santa, nous recevons ce fameux livre. Nous nous lançons dans la lecture.

Sans refaire sa biographie, en quelques lignes : Léna Situations (Léna Mahfouf de son vrai nom) est une YouTubeuse de 23 ans, qui a commencé sa chaîne il y a 8 ans, à l’époque où la guerre entre BlackBerry et iPhone existait encore. Née à Paris de parents algériens, elle étudie dans un lycée du centre de Paris et semble être une fille comme les autres. Pourtant son sens aigu de la famille, transmis par des parents aimants et encourageants, et sa détermination vont faire d’elle une « girl boss » et sans aucun doute une des vingtenaires françaises les plus suivies des internets. Avant ce livre, vous n’aviez peut-être jamais entendu parler d’elle, mais vous aviez surement remarqué à une période des photos de décolleté de femmes portant le hashtag #lenachallenge.

Mais en l’occurrence, ce n’est pas son histoire qui est intéressante, mais l’exemple qu’elle donne et l’énorme contre-pied qu’elle réalise avec ce livre. Déjà c’est un livre, et même si celui-ci est disponible en version tablette, il est fait pour être un objet papier, car il est un support : il faut écrire, arracher des pages… A l’époque du tout numérique, un enfant du numérique fait un livre et donne la possibilité à d’autres de se saisir de ce medium archaïque. Chapeau !

Mais un livre sur quoi ? Sa vie, son œuvre ? Oui et non, elle le dit elle-même, elle n’est pas une grande autrice et ne va pas révolutionner la littérature en revanche, elle synthétise avec fraîcheur et proximité son expérience de lycéenne, d’étudiante et sa vie professionnelle (car oui, après ce livre on se dit que YouTubeur ce n’est pas à la portée de tout le monde) et elle livre un condensé extrêmement efficace d’une multitude de livres de développement personnel. Elle les a lus, les a appliqués, en a fait sa propre sauce et ça fonctionne. Ça fonctionne tellement bien qu’on la jalouserait presque d’être trop brillante. Heureusement elle nous rappelle qu’il ne faut pas se comparer et se créer sur ses propres bases.

La lecture n’est pas toujours aisée du fait de le typo manuscrite utilisée à outrance, mais l’équilibre se fait facilement avec quelques dessins et quand même quelques photos. Mais surtout pourquoi avons eu tort de ne pas oser l’acheter, c’est que ce livre donne un bon exemple et montre à tous les potentiels réactionnaires du « c’était mieux avant », que non ! Les modèles d’aujourd’hui sont différents, et que celui que donne Léna Situations est particulièrement bien orienté, loin de l’argent facile, prônant la rigueur, le travail, la détermination, la famille et aussi le rôle essentiel de l’éducation. Surtout ce livre donne des clés de compréhension aux parents sur ce qu’il se passe dans la tête de leurs ados, par une jeune adulte, qui d’ailleurs souhaite très prochainement fonder une famille, ce qu’elle devrait faire très bien.

Toujours Plus, n’en déplaise à Frédéric Beigbeder est probablement bien plus utile à la jeune génération que les élucubrations d’un dandy en proie aux addictions. C’est donc parfaitement transgénérationnel et nous ne pouvons que le recommander et aussi faire notre mea culpa à Léna, même si elle nous a jamais répondu sur Instagram.

Toujours plus, + = +, Lena Situations, Robert Laffont. 19,5€

Visuel : ©Pascal Gauzes

Chirine El Messiri: «Les révolutions arabes ont façonné la manière dont nous manifestons aujourd’hui.»
« Chambre 2806: L’affaire DSK », retour sur une affaire hors-normes
Pascal Gauzes
La PIJAMA Galerie est une galerie de poche destinée aux jeunes artistes. Une programmation aussi éclectique de nouveaux talents de la photo, peinture, sculpture...

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture