Livres
Le trentième anniversaire de la mort d’Aragon: Le PCF et de nombreux artistes lui rendent hommage

Le trentième anniversaire de la mort d’Aragon: Le PCF et de nombreux artistes lui rendent hommage

03 novembre 2012 | PAR Alice Dubois

Voilà 30 ans que le poète, romancier et combattant politique Louis Aragon a disparu. Père fondateur du mouvement surréaliste, poète de guerre et de résistance, militant communiste acharné, autant de facettes pour un personnage subversif qui marqua le XXème siècle tant au niveau intellectuel, créatif que politique. Son rayonnement, bien au delà de la sphère communiste, touche encore aujourd’hui de nombreux artistes. Pour lui rendre hommage le PCF a décidé de consacrer les deux mois à venir à l’œuvre du grand homme.



 

Ce cycle Aragon met à l’honneur un programme  « inspiré de l’audace politique et littéraire d’Aragon» selon Pierre Laurent, secrétaire national du PCF. De l’art contemporain à la musique en passant par le théâtre et bien sûr la littérature, de nombreuses disciplines participeront à cette commémoration: deux grandes expositions, sept cartes blanches à divers artistes et une soirée musicale et théâtrale seront les grands événements à ne pas rater. Le coup d’envoi sera donné le 4 novembre avec le vernissage de l’exposition « Des vies à écrire » organisée par le musée d’art contemporain du Val de Marne et qui nous rappelle le goût qu’avait l’artiste pour cette discipline.

A Saint Arnoult en Yvelines, dans la maison qu’il partageait avec Elsa Triolet, vous pourrez découvrir jusqu’au 30 novembre une exposition intitulée « 56 rue de Varenne » qui reconstitue une partie des collages que faisait l’artiste et qui recouvraient la quasi-totalité des murs de la chambre qu’il occupait à Paris. Une visite intime au cœur de la vie d’Aragon.

Le 4 décembre, à la SCAM de Paris, des extraits d’archives vidéo d’Aragon seront projetés tout au long d’une soirée présidée par l’écrivain et universitaire Pascal Ory.

Du 16 novembre au 19 décembre des rencontres et des spectacles laisseront la parole à de nombreux artistes qui viendront raconter Aragon. L’occasion aussi pour la Jeunesse communiste et Alain Hayot, délégué national du PCF à la culture de s’exprimer autour de l’œuvre et de rendre hommage au combattant.

Et pour commémorer l’écrivain autour de ses textes, Daniel Mesguich et ses élèves du Conservatoire organisent plusieurs soirées de lectures. La chanson sera aussi à l’honneur avec Agnès Bihl et d’autres chanteurs, en partenariat avec le journal musical Zebrock.

Pour consulter le programme:

http://www.pcf.fr/sites/default/files/exe_programme_aragon_web_0.pdf

Notons aussi la parution aux éditions Arcane 17 du livre Aragon d’hier à aujourd’hui qui regroupe des textes de Jack Ralite et Olivier Barbarant . Préfacé par Pierre Laurent voici un très bel  hommage à Aragon et à la modernité de son oeuvre.

 

 

« Nom d’un petit bonhomme », en voilà un joli spectacle !
Booba vs. Rohff : CANAL STREET lance l’application Wesh Le Boss
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

One thought on “Le trentième anniversaire de la mort d’Aragon: Le PCF et de nombreux artistes lui rendent hommage”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture