Musique
Booba vs. Rohff : CANAL STREET lance l’application Wesh Le Boss

Booba vs. Rohff : CANAL STREET lance l’application Wesh Le Boss

03 novembre 2012 | PAR Olivier Handelsman

La querelle entre les deux rappeurs remonte à plusieurs années au sujet d’une collaboration manquée sur l’album de Rohff. Depuis, le « padre du rap game » a multiplié les petites  « piques » à l’encontre du « duc de Boulogne » qui, quant à lui, toujours fidèle à son image d’auto-entrepreneur bien loin de ce petit rap hexagonal, est resté muet…

Viens, je t'attends

Insensible à la provocation Booba ? Pas éternellement… Fin août, Rohff, invité sur Skyrock s’en prend une nouvelle fois à Booba: « Moi, j’suis pas comme l’autre zoulette de Booba… ». Ultime provocation qui va déclencher ce que tout le monde va appeler « le clash » tel un classico entre Vitry et Boulogne, entre le rap ghetto et le rap bling bling… Les réponses en musique commencent avec « Wesh Morray » de Booba, dans lequel il fait allusion à Rohff au fil de ses phases égotripiennes… Rohff ne tarde pas à répondre, en customisant le beat de B2O pour poser son « Wesh Zoulette » dans lequel il se moque entre autres de l’enfance du fils d’avocate, pas assez « ghetto » à son goût !

J'ai pas de temps à perdre avec toi

De l’aveu de Booba, cette attaque n’est qu’une opération marketing : il souhaiterait que Rohff sorte son album P.D.R.G. le même jour que le sien propre, FUTUR, et faire de ce clash une affaire personnelle un combat de titans qui passionnerait les fans. Rohff, au contraire, ne souhaite pas se mettre au niveau de son adversaire et ne fera pas figurer sa réponse sur l’album, et l’on comprend pourquoi. Punchlines réchauffées, production bâclée, agressivité mal calibrée, répétitions insupportables, la zoulette (signifiant « fille racaille ») et le morray (« mec » en gitan) n’ont eu qu’un succès limité avec cet échange de mondanités. Le vrai clash aura probablement lieu en cette fin d’année dans les bacs, ces deux-là ayant prévu de sortir leur album respectif à quelques jours d’intervalle… En attendant cette ultime confrontation, CANALSTREET.TV propose avec humour aux internautes de choisir leur camp et d’élire le Boss du Rap Game, grâce à la nouvelle appli « WESH C KI LE BOSS ».

Le trentième anniversaire de la mort d’Aragon: Le PCF et de nombreux artistes lui rendent hommage
Live Report’: Ouverture de l’intégrale Beethoven par l’Orchestre National de France et Daniele Gatti au TCE
Olivier Handelsman
Olivier Handelsman est étudiant en master de management à Grenoble École de Management, et étudie en échange à la Simon Fraser University de Vancouver (Colombie-Britannique, Canada) au second semestre 2013-2014. Licencié de Sciences Économiques à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, Olivier est intéressé par la micro-économie, l'entrepreneuriat, le management stratégique, de l'innovation, de la musique, des systèmes d'information et des nouvelles technologies. Olivier Handelsman a été scénariste de courts et longs-métrages en machinima (images de synthèse issues de jeux vidéo), et a une expérience professionnelle de pigiste dans différents médias tels que le journal Le Point (hors-série Références), PC Jeux et Millenium Source, ainsi que d'auditeur de service client, de programmeur Visual Basic et de démonstrateur produit.

One thought on “Booba vs. Rohff : CANAL STREET lance l’application Wesh Le Boss”

Commentaire(s)

  • ousseni

    le boss se rohff booba ce un petit

    décembre 21, 2012 at 13 h 17 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *