Livres
Ken Follet : L’histoire en mouvement

Ken Follet : L’histoire en mouvement

05 décembre 2021 | PAR Ilan Lévy


Avec
Pour rien au monde publié chez Robert Laffont,, Ken Follett interroge : Une troisième guerre mondiale est-elle possible ?

Le génie de Ken Follett

Auteur à succès « Les piliers de la terre », « La chute des géants » , « Aux portes de l’éternité », l’écrivain gallois est l’une des références mondiales dans le domaine des romans d’espionnage et historiques. Travailleur infatigable, Ken Follet écrit ses romans comme un journaliste raconte l’actualité et comme un historien effectue ses recherches. Sur fond de réalité historique, des héros romanesques évoluent aux contacts des grands événements historiques et des personnages qui ont réellement existé. L’écrivain réinvente la grande Histoire à hauteur d’hommes et de femmes qui y participent.

Le succès de sa trilogie sur l’histoire tragique du XXème siècle l’a amené à s’interroger sur les causes de la première guerre mondiale. « En faisant des recherches pour La chute des géants, (le crépuscule des grands empires européen à la fin de la guerre 1914-1918), j’ai découvert avec stupéfaction que personne n’avait voulu la première guerre mondiale » indique Ken Follett. Une suite d’évènements et d’enchainements non souhaités ont entrainé le premier grand carnage de l’histoire.

Et si l’histoire était sur le point de se répéter ?

L’urgence d’écrire

Son dernier roman « Pour rien au monde », représentait une urgence, une urgence à être publié et lu afin, peut être, d’éviter le pire.

De nos jours dans le désert du Sahara, agents secrets français et américains traquent des centres de commandements djihadistes, qui sont aussi des trafiquants de drogue et, en même temps, des passeurs de migrants vers l’Europe. Tamara Levit, l’américaine, se rend au bord d’un lac africain, à sec, rencontrer un mystérieux personnage. Elle y croise Kiah, une jeune veuve africaine, qui rêve d’Europe, de France notamment, et qui vit avoir recours à un réseau de passeurs de migrants. Pauline Green, la présidente des Etats Unis, la première femme élue à ce poste, s’inquiète pour la protection de la population en cas de guerre, tout en luttant contre le terrorisme mondial. En Chine, un hiérarque communiste tente de lutter contre les va t’en guerre de son propre camp.

Comme toujours chez Ken Follett, les personnages sont faits de chair et de sang, ils sont attachants et luttent sincèrement contre tous les ennemis de la liberté et de la démocratie.

L’éveilleur de conscience

Sur fond de risques écologiques majeurs, de trafics d’êtres humains et de terrorisme, l’histoire va t’elle basculer ?

Sur plus de 700 pages, l’écrivain mène tambour battant son histoire sans temps morts et avec un suspens qu’il sait maintenir en éveil jusqu’au bout.

Les questions se bousculent : tout cela peut-il arriver ? L’histoire est-elle déjà en marche ? Est-il possible de l’arrêter ?

Ces crises à répétition vont-elles déclencher la troisième guerre mondiale ?

Un roman passionnant et salutaire

Ilan Levy

Ken Follett, Pour rien au monde, Robert Laffont, 777 p. 24,9€

Catalogue de l’exposition Ex Africa : la source africaine avec Philippe Dagen
Les Trisha babies à la Grande Halle de la Villette
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture