Jeunesse
Sous ma couverture vit un ours blanc de Marcus Malte et Aurélie Guillerey

Sous ma couverture vit un ours blanc de Marcus Malte et Aurélie Guillerey

13 février 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Texte de Marcus Malte et illustrations d’Aurélie Guillerey

Une petite fille dort avec un bel ours blanc qui a quitté sa froide banquise pour venir vivre au chaud avec elle, dans la douceur du foyer mais surtout dans celle de l’amour de son amie.

 

Si l’on ne compte plus les livres de Marcus Malte, les albums jeunesse sont toutefois assez rares dans son abondante production, c’est donc avec joie que nous découvrons cet album tendre et facétieux. Après son fameux Bonsoir porte-manteau! Aurélie Guillerey illustre une nouvelle histoire décalée qui prouve que notre rapport aux animaux tient une place encore plus prépondérante dans notre vie que celui aux objets.

 

 

 

C’est une très belle histoire poétique, une relation surprenante dont nous ne savons pas si elle est imaginaire ou pas, il est courant étant enfant d’avoir un ami imaginaire, entre une petite fille et un ours blanc qu’elle est la seule à voir. Cette histoire fait un peu penser à Un mammouth dans le frigo de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet. Ici aussi, nous sommes dans une relation merveilleuse et privilégiée enfant-animal comme si tous les enfants, tels Mowgli pouvaient parler avec les bêtes et renouer avec eux les cordons du règne animal. L’ours et la petite fille se parlent, l’ours raconte son histoire, tout le trajet qu’il a fait pour arriver jusqu’à la petite fille. Le plus important dans cette histoire, c’est que les deux amis s’aiment et que cet amour les comble, ils se protègent mutuellement, se tiennent chaud.

Les dessins d’Aurélie Guillerey sont aussi beaux que l’histoire, très exactement ils sont féeriques et mignons. Toutes les petites filles vont trouver l’ours tellement adorable qu’elles auront envie d’en avoir un comme cela aussi ou en tout cas un animal.

Un livre idéal pour stimuler l’imagination des enfants et leur faire aimer les animaux.

Le livre abominable de Noé Carlain et Ronan Badel
Captive, Isabelle Huppert otage dans le beau film de Mendoza
Sandrine et Igor Weislinger

2 thoughts on “Sous ma couverture vit un ours blanc de Marcus Malte et Aurélie Guillerey”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture