Jeunesse
« Le loup qui voulait aller à l’école » : un guide pour les enfants chez Auzou et sur TF1

« Le loup qui voulait aller à l’école » : un guide pour les enfants chez Auzou et sur TF1

25 octobre 2021 | PAR Ilan Lévy

Si vous ne connaissez pas le personnage du loup, demandez conseil à vos enfants… Il a bien changé depuis les crocs effrayants de nos enfances à nous. Le héros de livres et d’une série sur TF1 est un phénomène et un vivier de bonnes idées.

Un personnage tendre et loufoque « phénomène dans les écoles »

Dans les siècles passés, le loup faisait peur. Aujourd’hui, grâce à Orianne Lallemand, il fait hurler de rire les enfants… et leurs parents à la télévision et surtout en livre.
Avec plus de 15 albums et 78 épisodes de dessins animés sur les aventures du loup, qui fait surtout beaucoup de bêtises, l’auteur sait captiver son public. Couleurs travaillées, histoires drôles, tout en étant pédagogique, exaltant les valeurs de l’amitié et de l’entraide, le loup fédère.
Tous les lecteurs s’attachent facilement à ce loup tendre, amical, un peu colérique et sa bande de copains (Louve sa chérie, Maître Hibou, Demoiselle Yeti,…) loufoques toujours prêts à le suivre et à l’aider.
Chaque livre de la collection est aussi l’occasion de visiter le monde, de comprendre l’autre, de découvrir des sentiments, de comprendre ses émotions. Ainsi quand le loup pour retrouver sa louve chérie visite Paris, c’est l’ensemble des grands monuments parisiens qui sont présentés à vos enfants. Bon courage ensuite pour y échapper lors de vos escapades parisiennes.
Quand le loup rêve d’océan ou de montagne, le petit lecteur abordera tant la beauté des paysages et leur diversité, que les aspects écologiques de protection de la nature.

Le loup qui voulait aller à l’école

Dans son dernier opus, Orianne Lallemand a retenu les leçons du premier confinement. Elle a constaté que l’école manquait aux enfants. Elle manquait aussi à Loup qui veut, à son tour, aller à l’école. Toujours volontaire, toujours entouré de ses amis qui n’hésitent jamais à le suivre dans ses aventures loup-foques, il crée sa propre école. Bien sur, c’est une école où la récréation est importante, où tous les amis de la forêt sont les bienvenus et surtout où l’on s’amuse tout le temps. Toutefois, dédié aux enseignants, cet ouvrage met en lumière le travail de transmission des professeurs, lutte contre la peur de l’école et montre tout l’intérêt d’une école ouverte sur le monde. L’auteur et sa dessinatrice Eléonore Thuillier n’hésitent pas à glisser des apprentissages comme la multiplication des cookies ou la conjugaison du verbe rigoler avec Loup.
Une belle manière d’apprendre en s’amusant.

Orianne Lallemand, Eléonore Thuillier, Le loup qui voulait aller à l’école, Auzou, 9,80 €
Tous les dimanche sur TF1 à partir de 7 H, plusieurs épisodes à revoir sur TF1 replay

visuel : couverture du livre

Récolter l’instant de nos évidences : exposition de Nawelle Aïnèche
Laurence Haziza nous parle de la 19è édition de Jazz’N’Klezmer
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture