Fictions

« Et la mariée ferma la porte » : une des dernières oeuvres de Ronit Matalon publiée chez Actes Sud

« Et la mariée ferma la porte » : une des dernières oeuvres de Ronit Matalon publiée chez Actes Sud

06 septembre 2018 | PAR Yaël Hirsch

Décédée d’un cancer l’an dernier, à l’âge de 58 ans, l’auteure israélienne Ronit Matalon est à l’honneur cet automne en France avec la publication de sa dernière « novella » : Et la mariée ferma la porte chez Actes Sud et une soirée qui lui est dédiée dans le cadre du Festival Lettres d’Israël le 11 octobre à 19h30 à la Société des gens de lettres. 

[rating=4]

D’origine égyptienne, Ronit Matalon était féministe et très critique à l’égard de la politique de Benyamin Netanyahou. Elle était aussi considérée comme l’une des plus grandes romancières israéliennes. Caustique, psychologique et dans une filiation quasi-mitteleuropéenne (on pense à Zweig), Et la mariée ferma la porte se fixe sur la veille d’un mariage très traditionnel de 500 personnes en Israël. Tout à coup alors même que l’union est imminente, la mariée  déclare ne plus vouloir de cérémonie, ferme la porte de la salle de bain et sombre dans le silence. Le promis, la famille, la belle-famille, tout ce petit monde pétri de convention se met à grouiller autour de l’absente.

Dans la traduction de Laurence Sendrowicz, ce petit texte aigu fait une incise dans les conventions et les trivialités d’une smala israélienne, mais qui pourrait tout autant être américaine ou française. Le prosaïque se mêle aux grandes pensées et aux sentiments profonds pour les déborder dans un texte perçant et caustique qui fait vivre tout un monde en quelques pages sculptées au scalpel.

Ronit Matalon, Et la mariée ferma la porte, Actes Sud, trad. Laurence Sendrowicz, Octobre 2018, 144 p., 15,80 euros.

visuel : couverture du livre.

Julien Cabocel signe un roman comme ci comme ça
Michele Metail, Fia Backström et Alain Arias-Misson récompensés lors du Prix Littéraire Bernard Heidsieck
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *