Fictions
« La neige de saint Pierre », une fable étrangement inquiétante de Leo Perutz

« La neige de saint Pierre », une fable étrangement inquiétante de Leo Perutz

27 septembre 2016 | PAR Yaël Hirsch

Fable grinçante sur un jeune médecin entraîné par une vieux noble révolutionnaire, La neige de Saint Pierre est un récit écrit par un auteur tchèque de langue allemande exact contemporain de Kafka : Leo Perutz. Les éditions Zulma proposent de redécouvrir dans une traduction de Claude Capèle cet excellent récit banni par le IIIe Reich à sa sortie en 1933.
[rating=5]

Orphelin jeune, ayant fait ses études à force de volonté le jeune et très sérieux docteur Amberg décide d’entrer au service du baron von Malchin dans un domaine situé non loin d’Osnabrück. Nous sommes dans les années 1930 et le baron a des grandes idées : non seulement il aime parler culture et apprécie que Amberg ait des connaissances en histoires liées aux livres légués par son père, mais il voudrait, assisté par une charmante jeune femme au nom grec et surnom d’animal, également redonner la foi aux hommes matérialistes des années 1930.

Tout cela commence et finit comme il se doit : à l’hôpital tendance psychiatrique. Il y a du Président Schreber dans le personnage de Malchin et une naïveté touchante chez le héros qui vit son anti-Bildungsroman avec lucidité et empressement. Le fond sur la foi et ce que l’on tente d’étouffer fait réfléchir, tandis que la solidité de l’âme humaine est mise en questions juste quand il faut.

Leo Perutz, La neige de saint Pierre, roman traduit de l’allemand par Jean-Claude Capèle, Zulma, 240 p., 9.95 euros. Sortie le 3 octobre 2016.
visuel : couverture du livre

Carnet de style « Fastes et rayonnement du Second Empire »
« Les cocottes, reines du Paris 1900 » par Catherine Guignon
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *