Beaux-Livres
« Les cocottes, reines du Paris 1900 » par Catherine Guignon

« Les cocottes, reines du Paris 1900 » par Catherine Guignon

27 septembre 2016 | PAR Yaël Hirsch

Dans ce beau livre illustré de nombreuses photos parfois inédites, la journaliste Catherine Guignon fait revivre les grandes cocottes de la Belle Epoque. Les cocottes, reines du Paris 1900 brosse le portrait de toute une société à travers un microcosme sexy.

[rating=4]

Si la grande histoire des demi-mondaines du Paris chic commence avec la dame au Camélia et la Païva sous l’Empire, ces hétaïres modernes triomphent vraiment avec la République. Révélant plusieurs aspects de la vie des la belle espagnole Caroline Otero, de la jeune épouse bretonne maltraitée par son mari et rescapée pour devenir Liane de Pougy, parlant aussi de Emilienne d’Alençon, de la hiératique danseuse Cléo de Mérode et de la mythique espionne fusillée pour l’exemple Mata Hari, le livre de Catherine Guignon nous emmène avec elle au Music-Hall, à l’opéra, dans leurs luxueux intérieurs et presque dans leur lit où la plupart ont emmené des têtes couronnées. Riche en anecdotes, en photos, avec en prime des extraits de textes signés Baudelaire ou Zola, ce livre très complet rend hommage à des femmes aussi originales et atypiques que vénale pour faire revivre toute une époque.

Catherine Guignon, Les cocottes, reines du Paris 1900, Parigramme, 192 pages et 350 documents, 24.90 euros. Sortie le 1ier septembre 2016.
visuel : couverture du livre

« La neige de saint Pierre », une fable étrangement inquiétante de Leo Perutz
[Interview] Stéphanie Di Giusto et Soko, duo de choc pour « danseuse » de charme
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *