Fictions
Jerry Brotton, Une histoire du monde en douze cartes

Jerry Brotton, Une histoire du monde en douze cartes

24 novembre 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

 

Professeur d’histoire à l’université Queen Mary de Londres et expert internationalement reconnu, Jerry Brotton vient de publier Une histoire mondiale en douze cartes.

LA CARTE N’EST PAS LE TERRITOIRE

La carte n’est pas le territoire. Malgré leurs visées scientifiques, les cartes sont toujours subjectives et intimement liées au contexte dans lequel elles naissent. Les cartographes ne se contentent pas de représenter le monde, ils le construisent à partir des idées de leur époque et de leur culture. La diversité des cartes est telle qu’elles ouvrent des fenêtres sur différents mondes et civilisations.

LA FABRICATION DES CARTES

On fabrique des cartes depuis des milliers d’années. Mais c’est depuis peu de temps que l’on tente de les comprendre véritablement. Ce n’est qu’au XIXème siècle que la géographie devint une discipline universitaire.

NI DEFINITIVES NI PUREMENT SCIENTIFIQUES

Contrairement à ce que tout le monde croit, les cartes d’aujourd’hui ne sont pas définitives ni nécessairement objectives. Chaque carte raconte l’histoire de la partie dominante du monde. Les cartes ne sont pas purement scientifiques non plus. Chaque carte raconte une histoire déformée.

Ce qui importe le plus, explique l’universitaire britannique, ce n’est pas que la carte soit la plus complète possible, mais la façon dont elle représente son objet d’étude. Il n’existe pas de carte parfaite. Une carte n’équivaut en effet pas à un territoire, dont l’appréhension ne cesse d’évoluer. Chaque carte fait l’objet d’une négociation incessante entre ses concepteurs et ses utilisateurs.

Cet ouvrage comporte, par ailleurs, des développements intéressants sur la cartographie virtuelle et sur Google Earth. Très savante, cette étude ouvre de fascinantes perspectives de réflexion. Chacune des douze cartes décrites dans ce livre constitue un monde en soi. Il n’est toujours pas possible de produire une carte du monde standardisée et, malgré le rêve de Google, il n’est pas non plus toujours de réaliser une carte numérique. En effet, la diversité et la différence sont potentiellement rentables.

A lire ! Qui n’a jamais rêvé devant une carte ?

JPF

Jerry Brotton, Une histoire du monde en douze cartes, éditions Flammarion, septembre 2013, 543 p., 27 euros.

Isabelle Janvrin et Catherine Rawlinson, Les Français à Londres de Guillaume le conquérant à Charles de Gaulle
Les cousins Karlsson sauvages et wombats de Katarina Mazetti
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *