Fictions

Crac : Jean Rolin sur les traces de Lawrence d’Arabie

Crac : Jean Rolin sur les traces de Lawrence d’Arabie

21 janvier 2019 | PAR Yaël Hirsch

Jean Rolin propose avec Crac de partir sur les traces de Lawrence d’Arabie et avec lui des croisades et de l’Histoire du Moyen-Orient.

Crac part de la coïncidence que celui qui deviendra Lawrence d’Arable et Jean Rolin ont grandi tous deux à Dinard. L’occasion pour l’auteur de mesurer ces changements de civilisations entre deux époques et de lancer au Moyen-Orient sur les traces du grand aventurier. « Crac » c’est aussi l’un des châteaux qui était le quartier général des Croisés, quelque part au milieu du désert en Syrie.

Le temps colonial de Lawrence d’Arabie et celui des croisades de mettent à résonner poétiquement mais jamais gratuitement avec aujourd’hui.  Pas d’orientalisme mais beaucoup de fantasme et d’imaginaire dans ce roman précieux, resserré et pourtant épique. Un voyage initiatique par un styliste qui ascensionne le mythe par un chemin personnel, lucide et précis.

Crac, de Jean Rolin, POL, 192 p., 18 euros. Janvier 2019
Visuel : couverture du livre

13 départements testeront le Service National Universel en juin
Offenbach et Hervé pour l’ouverture de la saison opéras-bouffes de Bru Zane au studio Marigny
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *