Politique culturelle

13 départements testeront le Service National Universel en juin

13 départements testeront le Service National Universel en juin

21 janvier 2019 | PAR Lou Baudillon

Le SNU, ou Service National Universel, sera testé par les gouvernement dans 13 départements dès juin 2019.  

3000 volontaires sont concernés par cette première phase de test du Service National Universel développé par le secrétaire d’État Gabriel Attal. Une simulation volontaire qui donnera lieu à une obligation dans les prochaines années et qui « proposera aux jeunes Français, filles et garçons, un moment de cohésion visant à recréer le socle d’un creuset républicain et transmettre le goût de l’engagement » selon le gouvernement. La première étape de ce programme, intégrée au cursus scolaire, serait pensée pour les élèves de 16 ans durant un mois maximum et comporterait une période d’hébergement collectif. Dans un second temps, chacun d’eux serait encouragé à poursuivre (volontairement cette fois-ci) une période d’engagement soit liée de nouveau à la défense et la sécurité, soit, et cela paraît intéressant, à l’accompagnement des personnes, à la préservation du patrimoine ou de l’environnement ou du tutorat… Pour exemple, l’actuel service civique sera l’un des moyens d’accomplir cela. Une seconde phase qui semble donc élargir le champ de l’idée de « citoyenneté » en apportant une promesse de cohésion sociale qui sortirait du cadre militaire pour aller plutôt vers l’associatif et le culturel. Cependant, on peut se demander si, du fait qu’elle soit pour le coup non obligatoire, elle touche un grand nombre de personnes.

Le ministère de l’Éducation nationale a listé les 13 départements pilotes pour ce test du SNU : Les Ardennes, Le Cher, La Creuse, L’Eure, La Guyane, Les Hautes-Pyrénées, La Haute-Saône, La Loire-Atlantique, Le Morbihan, Le Nord, Le Puy-de-Dôme, Le Val-d’Oise, Le Vaucluse. Une représentation, selon eux, de la diversité du territoire. 

 

 

Visuel : ©Visuel du programme sur gouvernement.fr 

Personne n’a peur des gens qui sourient : Véronique Ovaldé aux origines
Crac : Jean Rolin sur les traces de Lawrence d’Arabie
Lou Baudillon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *