Fictions
Aki Shimazaki: No-no-yuri

Aki Shimazaki: No-no-yuri

27 juillet 2022 | PAR Jean-Marie Chamouard

Aki Shimazaki est une écrivaine d’origine japonaise qui vit à Montréal et écrit en français. Dans son nouveau roman elle décrit la vie de Kyôko, une très professionnelle secrétaire de direction, passionnée par son travail et célibataire convaincue.

Une belle célibataire

Kyôko est très belle. Elle a 35 ans, vit à Tokyo et travaille dans la succursale japonaise d’une société américaine de cosmétique. Son efficacité professionnelle est reconnue de tous; elle est admirative de son patron le très sérieux monsieur Smith. Sa vie amoureuse ne doit pas contrarier sa liberté de célibataire. Aussi elle choisit comme amants des hommes mariés, mais qui, passés six mois, finissent toujours par l’ennuyer. Elle résiste aux pressions de sa famille qui souhaiterait qu’elle se marie et retourne vivre dans la ville de son enfance. Mais lorsqu’elle apprend que monsieur Smith part à la retraite, Kyôko s’inquiète. Le nouveau patron, Monsieur Green, est jeune, séduisant et paraît l’apprécier beaucoup. Mais qui est vraiment monsieur Green?

Sensibilité et introspection

Aki Shimazaki nous offre le portrait d’une jeune femme japonaise défendant farouchement son indépendance et sa liberté, résistant au patriarcat ambiant. Son investissement professionnel prime. Elle peut paraître froide, dure, trop rationnelle, voire calculatrice. Mais si tout cela n’était qu’une armure? Les premières failles apparaissent lors du départ à la retraite de son patron. Elle est aussi hantée par le souvenir de l’infidélité de son père qu’elle avait entrevu enfant. Kyôko est également une femme attachante par son honnêteté vis-à-vis d’elle-même, par ses capacités d’introspection . Lorsqu’elle prend conscience d’un vide dans son existence, sa vie va vraiment changer.
L’écriture d’Aki Shimazaki est simple , limpide , élégante. Chez elle la poésie est toujours présente . No- no -yuri signifie «lys des champs». C’est le nom inscrit sur le vase japonais traditionnel que Kyoko a offert à madame Smith qu’elle aimait beaucoup. Un très beau cadeau. Le lecteur pourra être touché par la sensibilité de l’auteure , par son sens de l’esthétisme,par la délicatesse du récit.

Aki Shimazaki, No-no-yuri, Actes Sud, 174 pages, 16,5 euros, sortie en Mai 2022.

visuel (c) couverture

Image Sonore à la belle étoile de Bourgogne
L’agenda cinéma du 27 juillet
Jean-Marie Chamouard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture