Essais
« Vivre avec le loup, 3000 ans de conflit »

« Vivre avec le loup, 3000 ans de conflit »

06 juin 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Professeur à l’université de Caen et membre de l’institut universitaire de France, Jean- Marc Moriceau a organisé et coordonné le symposium de Saint Martin Vésubie, et s’est imposé comme l’historien incontournable de la question du loup en France.

[rating=4]
loups taillandierLE LOUP RECOLONISE L’EUROPE
Alors que le loup recolonise « l’Europe », la question de la « cohabitation «, ne se cantonne plus aux « espaces naturels ».
Les régions de plaine sont touchées.
Il se produit au regard de l’histoire, un processus de restauration.
Seule une minorité subit les inconvénients du loup ou « canis lupus ».
Dans tous les pays européens, cette situation est source de conflit.

RENCONTRE DU 9 AU 12 OCTOBRE 2013
Dans cette situation d’urgence, un état des lieux s’impose à la lumière du passé et du présent en France et à l’étranger.
Une rencontre a lieu du 9au12 octobre 2013, entre historiens, sociologues, géographes, et écologues, acteurs, victimes, observateurs.
Cet ouvrage reprend les résultats de cette rencontre.

RETOUR EN FRANCE EN 1992
Après avoir été maudit et combattu pendant des millénaires, le loup a été éradiqué en France il y a presque 100 ans.
Revenu chez nous en 1992, et recolonisant le territoire depuis parce qu’il est devenu protégé, cet animal mythique est paradoxalement devenu populaire auprès des citadins.
L’urbanisme et l’éloignement des populations ont modifié les perceptions par rapport au loup.
Il y a un nouvel équilibre entre le loup et l’homme.
Une réflexion est engagée entre la territorialisation et la prédation ressentie, et la prédation réelle sur le terrain.
Reconnaître les difficultés entre l’élevage et les loups ne conduit pas forcément à leur éradication.
Cet ouvrage reproduit les interventions de cette rencontre sur les loups, et montre leur richesse.
Une des dernières contributions concerne les attaques sans fin des loups contre les troupeaux, et évoque leur tristesse.
Le cas d’un berger qui pratiquait le vrai pastoralisme et qui après une attaque de loup est tombé dans la dépression, est publié.
Un ânon attaqué quatre jours après sa naissance, et qui tombe dans une certaine mélancolie est révélé, après un article d’un journal local.

Des solutions doivent être trouvées .Un document plaisant.

Vivre avec le loup, 3000 ans de conflit, sous la direction de Jean-Marc Moriceau, éditions Tallandier, mai 2014, 620 pages, 29,90 euros.

visuel : couverture du livre

Brigitte Stora a la mémoire qui chante Ferrat, Barbara, Brassens, Brel et Moustaki le 16 juin au Théâtre Le Temple
La recette de Claude : beignets de banane
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

2 thoughts on “« Vivre avec le loup, 3000 ans de conflit »”

Commentaire(s)

  • Sirius

    Il est vrai que le Klan du loup porte un regard tout à fait objectif sur la question (ironie). J’ai bien peur que le fanatisme ne génère que trop peu de solutions concrètes pour la gestion de l’animal.

    juin 7, 2014 at 18 h 53 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture