Essais
« Religions les mots pour en parler » de François Boespflug, Thierry Legrand et Anne- Laure Zwilling

« Religions les mots pour en parler » de François Boespflug, Thierry Legrand et Anne- Laure Zwilling

02 août 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

François Boespflug théologien, Thierry Legrand maître de conférences à l’université de Strasbourg, Anne- Laure Zwilling ingénieur de recherche au CRNS publient un ouvrage sur les définitions des mots en religion.

QU’EST QUE L’HISTOIRE DES RELIGIONS ?

Qu’est que l’histoire des religions ? Peut- on définir ce qu’on appelle une religion ? Comment découvrir l’histoire des religions sans se perdre dans le labyrinthe des » faits religieux » ?Que signifie son inscription sporadique et fragmentaire dans les programmes de l’éducation nationale de la France ?

REDONNER DU SENS AUX MOTS

Tel footballeur est qualifié d’idole des jeunes.
Façon de dire fort répandue mais qui finit par occulter complètement l’origine et le sens de la notion.
Etre iconoclaste pour un penseur ou un « artiste contemporain », c’est assurément très bien porté.
Il empêche que cet usage piétine allègrement le sens étymologique du mot.
Le même diagnostic peut être ainsi appliqué à la manière d’user des principaux mots qui viennent à l’esprit pour parler de religion : mythe, rite, sacré, sacrifice, piété, mystique.

Cet ouvrage que l’on peut qualifier de manuel permet à un honnête homme d’étudier l’histoire religieuse de l’humanité.
Ce travail collectif ambitionne de donner des repères dans ce monde matérialiste, avec un index des notions majeures et un index des auteurs cités.
Toutes les notions comme l’enfer sont expliquées, les auteurs évoquent pour cette notion « la pastorale de la peur », ou encore la possession, on distingue la possession malheureuse et la possession heureuse, ou bien la distinction entre possession et chamanisme.
Ils rappellent en conclusion, que l’histoire des religions est un savoir en perpétuelle évolution.

Religions les mots pour en parler, François Boespflug, Thierry Legrand, Anne- Laure Zwilling, éditions Bayard, mars 2014, 393 pages, 19,90 euros.

« L’oubli » de Frederika Amalia Finkelstein
Sixpack sort une collection artistique : Deadhommes
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture