Essais
Marc Laimé décrypte « Le lobby de l’eau »

Marc Laimé décrypte « Le lobby de l’eau »

26 juillet 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Marc Laimé consultant en eau et assainissement publie un ouvrage sur le lobby de l’eau.
[rating=4]

lobby_de_l_eau-2-83529ENJEU
Polluée, trop chère, hier encore abondante, mais demain ?
Depuis une dizaine d’années la question de l’eau interpelle et inquiète.
C’est pourtant dans l’hexagone qu’est née « l’école française de l’eau », un modèle de gestion de cette ressource vitale que nous avons exportée dans le monde entier.
Un modèle perverti qui suscite désormais broncas d’élus et contestations de citoyens en France et à l’étranger : dégradation catastrophique des ressources, scandales financiers, contrats léonins, mépris de la démocratie, réforme impossible.

UN MARCHE DE 23 MILLIARDS D’EUROS
Marc Laimé explique comment de puissants groupes d’intérêt ont fait main basse sur la gestion de l’eau, un marché qui génère 23 milliards d’euros.

TEMPETE DANS UN VERRE D’EAU ?
Sans aucun contrôle, sans aucun frein, provoquant un véritable désastre écologique.
Dans ce livre, l’auteur démontre le mécanisme opaque de la gestion de l’eau et nous entraîne dans ses méandres inquiétants.

GRANDS CORPS MALADES
On ne peut rien comprendre à la gestion de l’eau si on ne tient pas compte de l’influence des « grands corps « de l’état, à savoir le « génie rural », et » les ponts et chaussée », qui gèrent l’eau en France.

CRISE DE LA RENTE
Le financement public du service public de l’eau et de l’assainissement est assuré par les factures d’eau des usagers.
Par contre le prix du m3 augmente et on consomme moins d’eau, et le coût fixe aux services augmente.
L’entretien des réseaux baisse par conséquence et il y a des risques sanitaires.
On trouve en outre parmi les personnes influentes, Pierre Victoria (ancien député PS et employé de Veolia un des « majors de l’eau ») et Jean Launay (ump).
Ces deux personnages se partagent de façon alternative, le rôle de délégué « du cercle français de l’eau).
En ce moment la gauche est au pouvoir, c’est le tour de Jean Launay (ump), et avant c’était Pierre Victoria (PS) sous la droite.
La gauche socialiste du président » normal » peut se voir appliquer cette citation »Il faut que tout change pour que rien ne change « Giuseppe Tomasi di Lampedusa le guépard.
Au contraire tout est pire.
Il faut d’urgence créer une « haute autorité de l’eau » qui aurait un pouvoir de régulation dans le domaine de l’eau avec des moyens de coercitions et d’investigation.
L’Allemagne a créé une gestion » transversale » des services publics », sous le contrôle des communes.
L’Italie tant critiquée en France a créé un système équivalent à l’Allemagne pour l’eau et le gaz.
Un ouvrage complet, réalisé de façon objective et limpide, sur sujet vital

Marc Laimé, Le lobby de l’eau, éditions François Bourin, juin 2014, 405 pages, 24 euros.
visuel : couverture du livre

[Critique] « Inside out », De la rue au bout du monde (sortie DVD le 20 Août 2014)
Facebook devenu un eldorado du web
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

One thought on “Marc Laimé décrypte « Le lobby de l’eau »”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture