Essais
« Je veux faire du cinéma » : Le Manuel de survie de Frédéric Sojcher

« Je veux faire du cinéma » : Le Manuel de survie de Frédéric Sojcher

22 avril 2021 | PAR Yaël Hirsch

Dans son dernier film, sa fille l’affirme « Je veux être actrice« ; dans son nouveau livre, le père, réalisateur, critique et professeur, revient sur plus de 20 ans de bataille pour faire du cinéma. Un Manuel de survie dans les coulisses franco-belges du 7e art. 

Dédié à Michael Lonsdale et préfacé par Antoine de Baecque, Je veux faire du cinéma est un témoignage très vivants des efforts violents opérés par Frédéric Sojcher pour réaliser non seulement son rêve mais aussi tout ce qu’il imaginait faire de sa vie : du cinéma. Décrivant avec truculence les coulisses du 7e art notamment en Belgique où seuls Jaco Van Dormael et Chantal Ackermann semblaient pouvoir exister, il détaille avec précision les difficultés de financement pour un jeune cinéaste qui se lance dans un long. Quelle douleur de trouver un producteur ! Et quel jeu complexe de négociations en jurys et d’enchevêtrement grinçants que les multiples sources de financement! 

C’est un peu Kafka tous les jours, mêmes avec des starlette au générique et des idées originales. Et même, nous apprend-il après 4 longs métrages sortis, un poste d’enseignant à la Sorbonne et beaucoup de livres publiés. Je veux faire du cinéma est une fresque et un manifeste donc, qui attire l’attention sur la difficulté pour un jeune cinéaste de voir aboutir un premier, un deuxième et même, un cinquième film. 

Frédéric Sojcher, Je veux faire du cinéma, Genèse editions poche, 184 p., Sortie le 9 avril 2021, 14 euros.

visuel : couverture du livre.

“Combats et métamorphoses d’une femme”: Edouard Louis, le Livre de sa mère
Interview : PACO, le réseau social culturel pour la Génération Z
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture