Beaux-Livres
Passages couverts parisiens de Jean-Claude Delorme & Anne-Marie Dubois

Passages couverts parisiens de Jean-Claude Delorme & Anne-Marie Dubois

19 janvier 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

511iC3qe4gL._AA160_

Photographies de Gilles Targat

Les passages couverts sont un des fleurons de l’architecture parisienne, ils fleurissent aux XVIIIème et XIXème siècles. Ils constituent à cette époque un changement dans le mode de vie de la capitale: prenant modèle sur les souks, ils déploient un luxe de marchandise plaisant à l’œil dans un environnement plus calme que la rue. Ces havres de paix permettent à la bourgeoisie de faire leurs emplettes plus sereinement, de se retrouver pour tenir salon ou être vus après avoir été dans un théâtre tout proche.

51VDFCD0YKL._AA160_Jean-Claude Delorme est architecte, il a déjà écrit plusieurs ouvrages de référence sur Paris dont Ateliers d’artistes à Paris également en collaboration avec la journaliste Anne-Marie Dubois.

La plupart des passages couverts existent encore à Paris et sont remarquablement conservés: il y  règne un parfum d’antan, une atmosphère poétique et plus paisible qu’ailleurs grâce à l’éclairage des plafonds de verre. De très belles boutiques y sont toujours présentes comme Pep’s, le marchand de parapluies passage de l’Ancre, les librairies anciennes ou encore le Bonheur des Dames passage Verdeau où les clientes trouveront tout pour faire du point de croix. Les auteurs nous présentent les principaux passages parisiens l’un après l’autre, leur liste n’est toutefois pas exhaustive. En faisant quelques recherches, vous pourrez également vous promener dans le passage des deux pavillons, passage Molière, le passage de l’Ancre, dans la cour du Commerce St André et dans quelques autres lieux tout aussi délicieusement surannés et pleins de mystères. Les photographies d’archives qui nous sont présentées facilitent le voyage dans le Temps, tout un Paris caché s’offre à vous!

Editions Parigramme – date de parution: janvier 2014 – 192 pages – 19,90 euros

visuels (c): Editions Parigramme

« Marcel Duchamp » vu par Philippe Découflé au Théâtre du Rond Point
« Mort à Venise », les désirs fous d’Ostermeier
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture