BD
Largo Winch, les origines par Van Hamme & Berthet

Largo Winch, les origines par Van Hamme & Berthet

02 mai 2021 | PAR Ilan Lévy

Si depuis 1990, vous avez aimé les aventures intrépides du financier baroudeur Largo Winch, en BD, en série, en films, venez découvrir ses ancêtres.

Une histoire dans l’Histoire

1848 est une année marquante à plus d’un titre, elle est celle de la révolution de 1848 en France et de l’instauration de l’éphémère IIème République. En Angleterre, paraît Le Manifeste du parti communiste qui connaitra une immense destinée.
Aux Etas Unis, la Californie et le Texas sont conquis après une guerre contre le Mexique, et la première ruée vers l’or californien s’annonce.
Enfin dans la sphère balkanique en Europe, au Monténégro, une insurrection de paysans éclate contre l’occupant turc-ottoman et les pouvoirs locaux qui lui sont dévoués. Avec une jeune médecin à sa tête, un certain Vanko Winczlav, l’insurrection est réprimée dans le sang et sa tête mise à prix.
Ici débute la saga de la famille Winch.

La fuite de Winczlav

Avec l’aide du village insurgé, Vanko parvient à rejoindre la Croatie, puis l’Albanie par bateau, non sans voir été aidé par Veska, que Vanko épousera sur le bateau qui les mène vers le nouveau monde.
Le lecteur retrouvera ici l’aspect aventurier qui fit l’une des trames de la série.
Veska est enceinte suite à un viol et, une fois arrivée aux Etats Unis, elle refuse l’enfant que Vanko élèvera comme un fils après son divorce avec Veska.
Cette dernière embrasse une carrière de couturière avec le soutien d’un certain Singer qui fera sa fortune.

Le rêve américain… et ses limites

Dans les 26 épisodes de Largo Winch, Jean Van Hamme a pris soin de distiller quelques indices sur les origines de Largo, ainsi que de nombreux flous.
Comment l’empire économique et financier du groupe W que le jeune Largo, âge de 26 ans, hérite dans la premier album de la saga a t’il été bâti ?
Dans ce préquel à la série Largo Winch, Van Hamme et le dessinateur Berthet remontent sur les origines de la fortune de Nério Winch, une incarnation du rêve américain.
Vanko ne peut reprendre son rôle de médecin, car ses diplômes serbes ne sont pas reconnus.
Infirmier, victime d’un complot, il se retrouve en prison alors qu’il file le parfait amour avec une irlandaise, fille d’un grand marchand de whisky, qui lui donne un fils.
Il est enrôlé dans la Guerre de Sécession entre 1861 et 1865 comme médecin.
Criminel, puis déserteur ensuite, il vit terré et caché.
Ses deux fils se lancent dans les affaires, l’un part à la conquête de l’or californien, l’autre bâtit sa fortune sur un étrange liquide noir qui sert à l’éclairage ; le pétrole.
Guerres indiennes, Buffalo Bill, Guerre de sécession, pétrole ; tous les ingrédients sont réunis pour donner une base historique à la série.
S’y ajoute, le rôle des femmes, toujours important, chez les ancêtres de Winch, comme chez Largo.

Une saga prometteuse

Dans ce premier tome, deux autres suivront, près de 50 ans d’histoire américaine sont abordés dans les aventures de la famille Winch.
Les personnages au fort caractère construisent les prémices d’un empire financier qui sera au cœur de l’action du jeune Largo dans les années 90 et 2000.
Un préquel de qualité, des dessins réalistes, une histoire passionnante.
A lire pour connaître l’histoire de la famille Winch et redécouvrir l’histoire américaine.

Van Hamme & Berthet, La fortune des Winczlav, Tome 1, Dupuis, 56p., 15,90 euros.

visuel : couverture du livre

The turn of the screw à la Monnaie de Bruxelles : voyage au bout de l’ambiguïté et de l’étrange
Avec Meurtres et Pépites de chocolat, cap sur les cozy mysteries
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture