Concours
Gagnez 5×2 places pour la soirée Disorder au Nouveau Casino le 7 juin

Gagnez 5×2 places pour la soirée Disorder au Nouveau Casino le 7 juin

31 mai 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Disorder c’est 2 concerts + 1 dj au Nouveau Casino, une soirée gratuite mais sur invitation. Toute la Culure vous invite à la soirée du 7 juin, pour gagner , répondez aux questions!

Disorder donnera la priorité à la découverte musicale en faisant la part belle à un genre par soirée (folk, hip-hop, hop, électronique…). Vous pourrez retrouver les DISORDER quelques fois par an, seulement quand on aura le sentiment d’avoir quelque chose à dire, ou une envie à faire partager. On veut absolument éviter la programmation par défaut.
Né dans un garage froid de Reykjavik, en Islande, le groupe composé de six musiciens a été formé il y a quatre ans. Les Who Knew viennent vous présenter leur premier (et joyeux) album “Bits and pieces of a major spectacle” sorti en Juin 2010 et enregistré dans les studios de Sigur Ros. Le groupe a défini sa musique avec différentes couches : des guitares tremblantes, des superpositions de synthé, une voix falsetto et les choeurs de l’ensemble du groupe. Concernant leurs prestations scéniques, le chanteur a déjà été comparé à celle de David Byrne qui aurait une crise de panique, alors que la manière qu’ont les autres membres du groupe de sautiller fait penser aux Libertines de la grande époque.

Il y a vraiment des groupes comme ça ! Des groupes qui, quand vous les voyez la première fois vous donnent l’impression instantanément que rien ne pourra les arrêter, qu’ils sont capables d’éviter un crash d’avion ou un pot de fleur qui tombe d’une fenêtre, bref, quoiqu’il arrive… « They Shoul Told Us » leur premier album, est un savoir faire en matière de songwriting qui révèle des mélodies pleines de cordes et de coeur. Mais Ginga, c’est aussi l’art de faire danser les gens qui n’ont jamais entendu leur musique, et principalement les filles ! Un concert AGDL.

La nocturne rive droite anime les galeries mercredi 8 juin
Penelope Bagieu lutte contre les stéréotypes
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *