Cinema

Une affaire de famille de Kore Eda ne plaît pas au gouvernement japonais

Une affaire de famille de Kore Eda ne plaît pas au gouvernement japonais

17 décembre 2018 | PAR La Rédaction

Le 19 mai dernier, « Une affaire de famille » du réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda recevait la Palme d’Or lors de la 71e édition du festival de Cannes. Ce film qui raconte la vie d’une famille pauvre qui vit grâce à la débrouille soulève des interrogations sur les dures conditions de travail et les limites de l’aide sociale au Japon.

Par Antonin Dubois

Le film, sorti en juin, est rapidement devenu l’un des plus gros succès du box-office depuis des décennies pour un film japonais et a séduit des millions de spectateurs. Cependant, il semble qu’il n’ait pas été au goût du gouvernement japonais et notamment du Premier ministre Shinz? Abe qui a pour habitude de se vanter de la réussite de sa politique économique, politique que le film critique vivement.

Si le gouvernement ne s’est pas clairement exprimé au sujet de ce film, quand quelqu’un dans le monde du cinéma reçoit un prix à l’étranger, le Premier ministre , pour augmenter sa cote de popularité, les invite à sa résidence officielle et prend des photos avec eux. Ce ne fut pas le cas pour Hirokazu Kore-eda.

Visuel : Une affaire de famille » de Hirokazu Kore-eda. © FUJI_TELEVISION_NETWORKGAGA_CORPORATIONAOI_Pro.

François Ozon sélectionné à la Berlinale
« Cendrillon », ballet de Rudolf Noureïev, à l’Opéra de Paris
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *