Cinema

Mort du réalisateur Denys de La Patellière

Mort du réalisateur Denys de La Patellière

23 juillet 2013 | PAR Francois Colombi

Connu pour Un Taxi pour Tobrouk et Le Tatoué, le réalisateur s’est éteint ce week-end à l’âge de 92 ans.

Denys de la Patellière est avant tout un cinéaste populaire qui dans les années 50/60 tourna avec les plus grands noms du cinéma français.

Il écrit son premier scénario en 1953 : Le Défroqué que son compagnon Léo Joannon réalise. C’est avec Rue des Prairies (1959) avec Claude Brasseur et Jean Gabin qu’il commence à se faire une petite notoriété.

taxi

Mais c’est deux ans plus tard avec Un Taxi Pour Tobrouk, dialogué par Michel Audard que Denys de la Patellière est véritablement reconnu.  Mettant en scène Charles Aznavour, Maurice Biraud et Lino Ventura dans le désert pendant la seconde guerre mondiale, le film fit de ce dernier une valeur sûre du cinéma hexagonale.

Il tourne en 1968 la comédie Le Tatoué avec Jean Gabin et Louis de Funès qui fit plus de 3 millions d’entrées.

Ce choix d’un art populaire lui a valu de nombreuses critiques de la part des cinéastes de la nouvelle vague. Il a donc très vite été éclipsé par les Godard et les Truffaut…

C’est pourquoi il se tourne vers la réalisation télé dans les années 1970.

Retiré à Dinard en Bretagne, le réalisateur était resté discret lors des dernières années de sa vie. Le cinéma est tout de même resté au sein de la famille, son fils Alexandre a réalisé le film Le Prénom avec Patrick Bruel.

Philippe Ier, le nouveau roi des Belges (et non celui de Belgique)
Natalie Portman adapte l’autobiographie de l’auteur israélien Amos Oz
Francois Colombi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *