Cinema
Les Magritte du cinéma, à Bruxelles, 10ème édition !

Les Magritte du cinéma, à Bruxelles, 10ème édition !

04 février 2020 | PAR Zoé David Rigot

Les Magritte du cinéma ont lieu depuis 2011 le premier samedi du mois de février à Bruxelles, inaugurant la saison annuelle des remises de prix cinématographiques des académies nationales.

René Magritte est connu mondialement pour son œuvre artistique majeure et son appartenance au mouvement surréaliste, et il était très amateur de cinéma ! C’est de son nom que 22 films se voient ornés chaque année. Ces prix mettent en lumière des talents cinématographiques et ont pour mission de les faire découvrir au public belge, afin que celui-ci accède à la richesse et à la diversité du cinéma francophone – principalement – mais aussi du cinéma qui se fait en Flandre. Ainsi, les Magritte tentent de souligner la collaboration entre les deux communautés linguistiques. Le temps d’une soirée, tout la lumière éclaire ainsi un 7e Art national, divers et particulièrement enthousiasmant.

Cette année, c’est le film Duelles qui est en haut de la file. En effet, il remporte neuf Magritte : celui du meilleur film avec son réalisateur belge Olivier Masset-Depasse, qui obtient le Magritte de la meilleure réalisation. Avec son partenaire Giordano Gederlini, il est aussi récompensé pour le meilleur scénario; tandis que Veerle Baetens se voit un Magritte entre les mains pour sa performance dans le film, en tant que meilleure actrice. Arieh Worthalter, quant à lui, obtient le Magritte du meilleur acteur dans un second rôle… Hichame Alaouié, Magritte de la meilleur image, Frédéric Vercheval avec celui de la meilleure musique originale ! C’est aussi Duelles qui remporte le Magritte du meilleur montage avec Damien Keyeux. Oui, oui ! Il faut voir ce film !

Faisant référence à la manière de filmer du grand maître Alfred Hitchcock, l’histoire prend place dans les années 60. À la suite d’un drame qui vient perturber un voisinage apparemment tranquille, la paranoïa s’insinue, progressivement, dans l’amitié qu’entretiennent deux femmes…

 

 

Voici maintenant un petit panel des Magritte remis ce samedi. Comme la liste est longue, nous avons choisi de mettre en avant le premier film (car c’est le premier, et c’est encourageant); le meilleur film flamand (car on se régalera); et les courts métrages, car ils sont précieux…

Le Magritte du Premier film est donc décerné cette année à Nuestras Madres de César Diaz, drame thriller politique guatémaltèque-franco-belge qui avait déjà reçu la nomination Caméra d’Or au festival de Cannes.

Le Magritte du Meilleur film flamand est décerné au film De Patrick de Tim Mielants, un drame à l’humour acerbe sur lequel on peut compter pour grincer de rire.

Le Magritte Meilleur court métrage d’animation est pour La Foire agricole, de Stéphane Aubier et Vincent Patar qui avaient déjà travailler sur la comédie hilarante Panique au village (2009). Ça promet !

Le Magritte Meilleur court métrage de fiction est décerné à Matriochkas de Bérangère Mc Neese. Un court qui saura tous nous faire vibrer.

Et le Magritte d’Honneur de cette 10e Cérémonie des Magritte du Cinéma est décerné à la comédienne Monica Bellucci, « la plus francophone et francophile des actrices italiennes ». Comme le dit l’Académie André Delvaux, Monica Bellucci car « d’abord, il y a un accent. Comme un chant qui la précède. Une modulation de la langue qui traduit la phrase la plus simple en dialogue de cinéma »…

Visuel : Logo Les Magritte du Cinéma.

Le temps rond de Christine Armanger au Festival Faits d’Hiver
Sarah Crepin et bien plus que sept samouraïs à Faits d’Hiver
Zoé David Rigot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *