Cinema
FFA Angouleme 2017, Palmares : Guerre et agriculture à la clôture

FFA Angouleme 2017, Palmares : Guerre et agriculture à la clôture

28 août 2017 | PAR Sylvain Lefèvre

L’info bruissait dans les coulisses du festival depuis quelques jours : deux films allaient clairement se détacher du lot lors de la cérémonie de clôture.

Le plus heureux de la soirée est à coup sur Philippe Van Leeuw dont le film Une famille syrienne remporte le Valois de la mise en scène, un double Valois de meilleure actrice décerné à la magnifique Hiam Abbass et à Diamand Abou Abboud pour sa superbe interprétation et pour couronner le tout le film peut aussi désormais se prévaloir d’avoir su conquérir le coeur des spectateurs puisqu’il empoche aussi le Valois du public. Un tiercé gagnant amplement mérité pour un film bluffant
Ex-aequo lors de la cérémonie de clôture, Petit paysan de Hubert Charuel décroche le Valois de diamant – la plus haute distinction – mais aussi le Valois du meilleur acteur décerné a Swann Arlaud et le Valois de la musique (prix Sacem).

Les autres distinctions décernées lors le la soirée :
Valois du scénario à Christophe Régin pour La surface de réparation
Le Valois Magelis (prix du jury étudiant présidé par Cristiana Reali) revient au très fort La belle et la meute de Kaouther Ben Hania.
Valois René Laloux (court métrage d’animation) Garden Party de Florian Babikian, Vincent Bayoux, Victor Caire, Théophile Dufresne, Gabriel Grapperon et Lucas Navarro.
Valois Martin Maurel (Valois décerné par un collège de distributeurs à un producteur francophone) Blue Spirit Productions, Gebeka Films, Rita pour « Ma vie de Courgette » de Claude Barras qui avait déjà empoché le Valois de Diamant l’an passé.

Mort de Tobe Hooper: cinéaste du cultissime « Massacre à la tronçonneuse »
ROCK EN SEINE 2017: JOUR 3 [LIVE REPORT]
Sylvain Lefèvre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *