DVDs

[Sortie dvd] The Originals, Saison 3: le spin-off qu’on ne lâche plus

[Sortie dvd] The Originals, Saison 3: le spin-off qu’on ne lâche plus

27 juillet 2017 | PAR Jean-Christophe Mary

Côté séries, l’apparition de The Originals en 2013 aura créé l’évènement. Parmi le trio , True Blood , Being Human et bien sûr The Vampire Diaries, cette nouvelle série sur le thème des suceurs de sang s’affiche du point des personnages comme l’une des plus intéressantes produites à ce jour.

[rating=5]

Niklaus Mikaelson retourne à la Nouvelle-Orléans pour détrôner l’un de ses anciens protégés, Marcel, qui règne sur la ville qu’il a crée en son absence. À son retour, beaucoup de choses ont changé : les sorcières n’ont plus le droit de pratiquer la magie, les loups-garous ont été chassés de la ville et les vampires règnent désormais en maîtres. De sa liaison avec Hayley Marshall, un enfant a été conçu, une louve-garou prénommée Hope. Hayley se bat avec ses pouvoirs et tente de s’adapter à son nouveau statut d’hybride. Klaus, après être resté enfermé dans son manoir pendant des mois, demande de l’aide à Elijah et Marcel pour fomenter sa vengeance contre les loups garous qui ont pris le contrôle du Quartier Français. Davina, elle, déroule son plan visant à utiliser Mikaël contre Klaus… Tout le monde veut contrôler de la ville !La tragédie familiale des Mikaelson entre ici dans sa troisième saison. Le vampire-loup-garou Klaus Mikaelson (Joseph Morgan) et son frère Elijah (Daniel Gillies )ont passé mille ans à lutter pour protéger leur famille dysfonctionnelle. Mais maintenant que Klaus et Hayley Marshall-Kenner (Phoebe Tonkin) ont leur petite fille, Hope, les enjeux sont plus élevés que jamais. Klaus apprend l’existence d’une très ancienne prophétie qui annonce la mort prochaine de toute la famille Originelle. Sachant que si un Originel meurt, toute la lignée qu’il ou elle a engendré(e) mourra en même temps que lui. Une guerre de lignée éclate alors à la Nouvelle-Orléans, chaque lignée souhaitant défendre et protéger son créateur Klaus, Rebekah ou Elijah à tout prix. La saison trois démarre sur l’éloignement entre Klaus et Elijah même si les deux frères sont restés unis à leur soeur, Freya (Riley Voelkel).Hayley souffre de la vengeance de Klaus, tandis que Marcel et Davina dominent la ville. Pendant ce temps, Camille « Cami » O’Connell et Vincent se retrouvent pris au cœur d’un surprenant rebondissement impliquant le premier vampire jamais créé par les Mikaelsons, il y a mille ans. Les fans du spin-off de The Vampire Diaries retrouvent avec bonheur le personnage principal, Klaus. Malheureux, brutal, sorte de bâtard malaimé et craint, il apporte une noirceur bienvenue qui peine parfois à rendre effrayants les agissements de certains héros trop lisses. Comme dans la saison 2, les épisodes sont bien écrits et la tension impose un rythme qui va crescendo même si il manque cruellemment au début de la saison. Le rythme est bien la marque de fabrique du show. Les relations entre les personnages montent doucement en intensité et s’accélèrent dans les derniers épisodes. Le personnage de Cami interprété par Leah Pipes apporte une véritable bouffée d’air frais à la trame qaund elle livre ses sentiments envers Klaus. Au fil des épisodes, on comprends mieux les relations intenses et complexes qui unissent les Mikaelson. Bien évidemment, l’épisode de la mort de Cami va changer la personnalité de Klaus. Comme il est difficile de renoncer à Better Call Saul -l’excellent spin-off de Breaking Bad- difficile de lâcher la saga des Mikaelson.

visuel : couverture du dvd.

Verbier : Un mercredi pianissimo qui se termine avec l’apothéose Kissin
Les centres dramatiques nationaux interpellent E. Macron
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *