DVDs

Ressortie DVD  « Fin août, début septembre » : une chronique amicale et amoureuse par Olivier Assayas

Ressortie DVD « Fin août, début septembre » : une chronique amicale et amoureuse par Olivier Assayas

20 mai 2019 | PAR La Rédaction

Le réalisateur propose une version restaurée de son film sorti en 1999, mettant en scène un groupe d’ami confronté à la mort proche de l’un d’eux, aux ruptures amoureuses et aux ambitions déçues.

Par Sabrina Cicchini

Résumé : Adrien (François Cluzet) est un écrivain en panne d’inspiration. Gravement malade, il fuit ses amis les plus proches, dont Gabriel et Jenny (Matthieu Amalric et Jeanne Balibar), un couple en pleine séparation.

Dans ce film choral, Olivier Assayas dépeint l’isolement progressif d’Adrien, un écrivain gravement malade. Ses amitiés, l’écriture : le personnage s’en désintéresse. Son premier livre a été un succès, les autres sont passés inaperçus. Que lui reste-t-il si ce n’est la relation qu’il entretient avec Véra, une lycéenne de seize ans ? C’est paradoxalement le tabou qui entoure cette relation qui le rattache encore à la vie. Pas d’aventure périlleuse avant le dernier souffle pour notre héros : juste des rencontres clandestines avec une fille dans la fleur de l’âge. Le personnage d’Adrien, incarné par un François Cluzet tout en sobriété et plein de dignité, est le centre de gravité de cette histoire. Il fait le lien entre Gabriel et Jenny. Le couple, en pleine séparation, préfère parler de la maladie d’Adrien plutôt que d’affronter frontalement la rupture. Ces deux personnages incarnent la nostalgie. Jenny saisit le moindre prétexte pour séduire son ancien compagnon. L’aime-t-elle encore ou est-ce simplement le souvenir de la vie partagée qui s’exprime ? Cette question touchera le spectateur au coeur en ce qu’elle lui rappellera peut être ses propres mésaventures sentimentales. Il sera aussi certainement conquis par le charme et l’espièglerie de Jeanne Balibar. Son partenaire de jeu, Mathieu Amalric, n’est pas en reste. Gabriel, son personnage, conserve lui aussi des liens forts avec son ancienne amie Jenny. Mais contrairement à elle, il l’a déjà remplacée. Anne, sa nouvelle moitié, est une styliste instable. Certainement un choix guidé par le refus d’avancer dans la vie, de dire au revoir à Jenny. Avec la mort proche de leur ami Adrien, c’est la fin d’une époque pour ces jeunes gens, qui doivent reconstruire leur vie. Fin août, début septembre est une réflexion sur le deuil, sur l’impulsion qu’il donne aux vivants pour changer les choses. Un film plein d’espoir derrière des airs mélancoliques.

Parmi les suppléments du DVD : une pastille de dix-huit minutes dans laquelle Olivier Assayas revient sur un film réalisé “dans des conditions de dénuement franciscain” et sur la proximité avec ses acteurs ; un entretien de 41 minutes entre le réalisateur et Matthieu Amalric où chacun évoque ses souvenirs de tournage et l’intemporalité du film ; une vidéo de présentation du film diffusée en 1999 sur la chaîne américaine Sundance TV.

Fin août, début septembre, d’Olivier Assayas avec François Cluzet, Matthieu Amalric, Jeanne Balibar, Virginie Ledoyen et Mia Hansen-Love. 1999. Durée : 112 minutes. Ressortie DVD et Blu-ray : 24 avril 2019. Editeur : Pathé. Prix : 19,99 euros. Bonus : “20 après”, entretien avec Olivier Assayas (‘18) ; les retrouvailles d’Olivier Assayas avec Matthieu Amalric (41’) ; Aftersought, présentation du film par Assayas, diffusée sur Sundance TV en 1999.

Visuel :©Pathé

La playlist élargie
Philharmonie de Paris, Passages de Phlip Glass & Ravi Shankar
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *