DVDs
Rencontre avec Garance Marillier: « Jouer Justine, c’est énormément de préparation »

Rencontre avec Garance Marillier: « Jouer Justine, c’est énormément de préparation »

26 juillet 2017 | PAR Donia Ismail

À l’occasion de la sortie en DVD / BluRay du film Grave de Julia Ducournau, TouteLaCulture.com a rencontré l’actrice principale du film, Garance Marillier, la révélation explosive de ce long-métrage. À seulement 19 ans, elle est vue comme l’un des espoirs du cinéma français. Rencontre avec cette jeune femme à la carrière prometteuse.

On nous avait donné rendez-vous à quelques pas de la Gare du Nord, non loin de Montmartre pour interviewer l’actrice principale du film Grave Garance Marillier, la « révélation explosive dont la suite de carrière sera à surveiller de TRÈS près » nous informait l’attaché de presse.
Du haut de ses 19 ans, la toute jeune bachelière entre dans la pièce, son casque de moto à la main, presque impressionnée par la tonne de journalistes présents dans les locaux. « Ça sera toi contre le reste du monde » ironise ce même attaché de presse. Elle s’assoit, passe sa main aux ongles vernis de rouge dans ses cheveux. « Le fait de se remettre dedans c’est un peu dur mais — surtout que ça fait deux ans maintenant— après c’est moi je ne suis pas trop à l’aise du coup forcément l’exercice de la promo c’est pas ce que je préfère ». Elle est timide, parle avec un phrasé aussi doux que de la soie, semble inoffensive: aux antipodes de son personnage qu’elle incarne dans Grave.

Garance Marillier et le cinéma, une heureuse rencontre

grave-photo02-2016-wild-bunch

Fan de David Lynch a ses heures perdues
, c’est toute petite que son chemin croise les arts. Fille de musiciens, elle commence par une formation de percussion: « C’est dans mon héritage » dit-elle. C’est par hasard qu’elle rencontre le chemin de Julia Ducourneau sur le tournage de Junior, « J’avais 13 ans. C’était ma première expérience donc je l’ai vécu de manière complètement
candide
et j’y suis allée à fond »
. Quelques années plus tard le duo se retrouve pour Grave, un film ambitieux et qui transcende les barrières des cases.
Le cinéma devient sa passion, l’éloignant alors des cours de musique. Ou seulement en apparence, « Je vis toujours avec la musique. Après ce que je fais c’est que j’essaye de concilier ça avec le jeu. J’essaye de prendre en compte la musicalité, le rythme et me servir de tous mes acquis pour mon travail. En fin de compte, Les paroles ce ne sont que des sonorités. Avec Julia, on pense toutes les deux qu’un acteur c’est à la fois un danseur et un musicien, parce que justement il se sert de sa musicalité pour travailler ».
Mais le cinéma ne l’a pas éloignée du chemin de l’école: « J’ai eu mon BAC, avec un an de retard mais je l’ai eu et c’est tout ce qui compte! J’ai essayé de concilier les deux et ça a été plus compliqué que ce que j’avais imaginé. Il y a eu énormément de promos et de déplacements ». Mais elle a eu, et avec mention! Aujourd’hui elle évolue dans l’École du Jeu, « une école qui travaille essentiellement sur le corps et qui travaille énormément avec la musique ».

Une relation spéciale avec Julia Ducournau

C’est le dernier long métrage de Julia Ducournau qui la fait découvrir aux yeux du monde entier. « On avait l’ambition de faire un beau film. » dit la jeune actrice un peu impressionnée, « C’est une surprise quand tu vois qu’au niveau populaire les gens sont sensibles à ce genre de film. Ça fait plaisir ». Acclamée par la critique avant sa sortie officielle dans les salles obscures, l’aventure Grave a su réunir de plus belle deux femmes qui s’aimaient déjà tant: « On a une confiance réciproque qui est vraiment aveugle et du coup ça te permet d’aller toujours plus loin et de tester pleins de choses. C’est sûre que c’est une relation très particulière, très forte et qui est aussi très rare. Je sais que ça ne sera pas aussi simple avec d’autres metteur en scène ». Et c’est vrai que lorsqu’elle évoque le nom de sa douce bienfaitrice, une certaine émotion est palpable dans la voix de l’adolescente. Elle la voit comme une soeur en laquelle elle a « totalement confiance ». « Quand j’ai vu le scénario je me suis dit « heureusement que c’est Julia qui le fait » parce que ça pourrait être rapidement raté. Je lui fais confiance. Puis je sais qu’elle ne me proposerait pas quelque chose de pas assez abouti. Je sais que quand elle me l’a donné c’était un scénario sûr et fini ».

Justine, un premier rôle ambitieux

grave-photo03-2016-wild-bunch

Un rôle ambitieux, explosive. Les adjectives sont nombreux pour définir la prestation de Garance Marillier dans ce film. Un véritable rôle de composition qui lui a été attribué sans passer aucun casting. Ce qui marque dans ce long-métrage, c’est la bestialité du personnage de Justine, aux antipodes de la personnalité de Garance. Un travail acharné qui a porté ses fruits: « C’est énormément de préparation, ce qui est une chance aussi. On travaille beaucoup sur la corporalité, sur la manière de se mouvoir, de se tenir pour faire exister ce personnage entièrement ». Le travail sur le corps ou la technique que prodigue Garance Marillier. C’est cette technique qui lui a permis de ne pas se sentir enfermer par un personnage si puissant: « Je me suis concentrée sur tout ce qui était corporel pour justement ne pas me confondre dans Justine. Et à la fin du tournage, ma seule préoccupation c’était de dormir, c’était pas du tout de me détacher du personnage, ça c’est fait naturellement. Puis dès que Julia disait « coupé « , je ne restais pas dans Justine ».

Sur son avenir cinématographique, Garance Marillier reste très mystérieuse: « Je suis désolée, mais je ne peux vraiment parler de rien ». La travailler ne sert à rien, elle reste silencieuse. Sa seule indication: « On ne me verra pas dans des comédies de Dany Boon, ça c’est sûr ». Quant au travaille de Julia Ducournau: motus et bouche cousue. On ne saura donc rien.

viuels : photo officielles du film.

Justin Bieber abrège sa tournée mondiale
« La Tresse » de Laetitia Colombani chez Grasset
Donia Ismail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *