DVDs

« Numéro une », de Tonie Marshall, femme au bord de la crise d’ascension [Sortie dvd]

« Numéro une », de Tonie Marshall, femme au bord de la crise d’ascension [Sortie dvd]

10 février 2018 | PAR Yaël Hirsch

Flirtant avec le genre « thriller politique », le nouveau film de Tony Marshall interroge les non-dits genrés des hautes sphères du pouvoir. Quand Emmanuelle Devos se heurte au plafond de verre du Cac 40, le résultat est un film tenu et bien joué.Si vous l’avez raté en salles à sa sorties du 11 octobre, le film est à découvrir en dvd chez Pyramide le 15 février 2017.
[rating=4]

Emmanuelle Blachey a fait une fulgurante carrière dans un secteur d’habitude peu propice aux femmes : l’énergie. Elle est entrain de sauver une centrale éolienne à Toulouse en négociant en chinois avec l’investisseur qui souhaitait la délocaliser quand le groupe de femmes d’influence Olympe vient la chercher pour qu’elle brigue un poste jamais encore obtenu par une femme : la tête d’une boîte du Cac 40.

Scénario bien ficelé (écrit par Tonie Marshall et Marion Doussot avec la collaboration de Raphaëlle Bacqué), photo grise et mate, intrigue resserrée sur la psychologie du personnage principal, Numéro Une est un thriller politique bien ficelé, tiré vers le haut par ses formidables acteurs dans les rôles secondaires, de Samy Frey à Suzanne Clément en passant par le talentueux Benjamin Biolay. Lumineuse, parfaite dans ce rôle, aussi à l’aise en Chinois que devant les vagues de Deauville, rayonne et illumine le film. Quant à la question de fond : celle du plafond de verre pour les femmes, elle n’est pas qu’effleurée, elle est traité dans ses fondements sans manichéisme trop appuyée.Un film à voir et à rattraper en dvd pour susciter de nombreux débats, à table en famille ou entre collègues.


Numéro Une de Tonie Marshall, avec Emmanuelle Devos, Suzanne Clément, Benjamin Biolay, Benjamin Biolay, Sami Frey, France, 2017, 1h50, Sortie dvd le 15 février 2017, 19.99 euros. Bonus : Making-Off.

Visuel : affiche du film

Peer Gynt de Ibsen dans une adaptation d’Irina Brook aux Bouffes du Nord.
Yuval Pick : « Quand on travaille la danse en profondeur, vous avez ce quelque chose de « lointain » qui émerge dans votre imagination »
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *