DVDs
« Golden Glove » de Fatih Akin sort en dvd et Blu-Ray chez ExtraLucid Films

« Golden Glove » de Fatih Akin sort en dvd et Blu-Ray chez ExtraLucid Films

20 mai 2021 | PAR La Rédaction

Après avoir connu quelques fortunes diverses en festival avec ses précédents films, l’Allemand Fatih Akin ne risque pas de mettre tout le monde d’accord avec Golden Glove, portrait cru d’un tueur de dames des années 70, qui ressort en combo Blu-ray/DVD chez Extra Lucid Films

Par Mathieu Ash.

Un fait divers glaçant

Hambourg durant les années 70. De prime abord, Fritz Honka, n’est qu’un pitoyable loser au physique ingrat, qui traîne la nuit dans le bar de son quartier, Der Goldene Hanschuh (le gant d’or), à la recherche de conquêtes féminines. Les habitués sont loin de soupçonner que Honka est en fait un tueur de femmes…

Un visionnage éprouvant

En interview Fatih Akin déclarait son désir de réaliser un jour un vrai film d’horreur mais qu’en attendant Golden Glove était ce qui s’en rapprochait le plus. Difficile de lui donner tord, tant le film est difficile à regarder. La minutieuse reconstitution de l’intérieur du petit appartement mansardé du tueur n’épargne rien au spectateur, tout y est glauque, poisseux et pestilentiel, à un point tel qu’on a parfois l’impression de regarder un film en « odorama ». Pareil, le fameux Golden Glove, bar de quartier chaud de Hambourg, miteux établissement, un brin kitch, ou retentissent les sirupeuses chansons d’amour allemandes et véritable terminus pour tout un wagon de perdants. Niveau distribution, c’est un défilé de gueules cassées et d’individus plus ou moins abîmés par la vie et surtout par l’alcool. Dans le rôle de Fritz Honka, le jeune premier Jonas Dassler, défiguré par le maquillage, arrive néanmoins à humaniser le sinistre tueur. Si l’atmosphère générale du film baigne dans le sordide, la mise en scène d’Akin n’est pourtant pas voyeuriste, évacuant les actes de violences graphiques et le gore hors champs.
Devant tant de réjouissance on peut être pris d’un rire nerveux, ce n’est pas qu’un mécanisme de défense, le film n’étant pas dénué d’humour. Certes très noir et ultra macabre mais, quand même, salvateur tant il édulcore parfois le sordide.
On ne sort donc pas indemne du visionnage de Golden Golve et ce n’est évidemment pas à conseiller à n’importe qui. Gageons toutefois que le film saura trouver sa place dans les filmothèques des cinéphiles déviants, bien au chaud entre Schizophrenia (Angst) de Gerald Kargl et Henry, portrait of a serial killer de John McNaughton.

Un travail éditorial épatant

Pour cette édition, la jeune maison ExtraLucid Films a bien fait les choses puisqu’en plus des habituelles featurettes sur le tournage, le fait divers, bande annonce et clip, on retrouve un entretien avec l’excellent François Cau (Mad Movies, Dis-cor-dia) qui revient sur toute le filmo de Fatih Akin, et aussi une magnifique pochette réalisée en carte à gratter par l’artiste suisse Thomas Ott, du plus bel effet.

Golden Glove (Der Goldene Hanschuh) de Fatih Akin, avec Jonas Dassler, Margarete Tiesel, Katja Studt, Adam Bousdoukos, Martina Eitner-Acheampong… Allemagne 2019. 115 min. Combo DVD/Blu-ray chez ExtraLucid Films.
visuel (c) Couverture du dvd

La scène chorégraphique israélienne se déploie à Montpellier Danse
Fayard publiera une édition critique de Mein Kampf d’Adolf Hitler
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture