Cinema
Dirty Dancing : Colt Prattes et Abigail Breslin, les nouveaux Johnny et Bébé

Dirty Dancing : Colt Prattes et Abigail Breslin, les nouveaux Johnny et Bébé

26 février 2016 | PAR Aurélie David

Il y a quelques mois, la chaîne américaine ABC a annoncé un remake du célèbre film américain « Dirty Dancing », sorti sur les écrans en 1987. Toute La Culture vous propose de découvrir le casting enfin dévoilé il y a quelques jours. 

« I’ve had the time of my life… » Qui n’a pas tenté, au moins une fois, lors d’une soirée un peu trop arrosée, de tenter de reproduire ce rock endiablé et ce porté majestueux au son de cette musique aujourd’hui devenue culte ? Même Romain Duris et Vanessa Paradis s’y sont essayés avec brio dans L’Arnacoeur, c’est pour vous dire ! Presque trente ans après la sortie Dirty Dancing d’Emile Ardolino, l’histoire du bad boy Johnny et de la jeune fille en fleur Bébé, incarnées à l’époque par Patrick Swayze et Jennifer Grey revient sur les écrans. Il y a quelques mois, la chaîne américaine ABC a décidé de faire de ce film musical, et au combien romantique, un remake sous forme d’un téléfilm de trois heures. Et ce sont le cinéaste australien Wayne Blair, réalisateur entres autres du film Les Saphirs en 2012, et le chorégraphe américain Andy Blankenbuehler qui se sont vus confier cette mission.

Un visage inconnu pour Johnny 

Après avoir annoncé en décembre dernier le nom de l’actrice qui incarnerait le personnage de Bébé, l’actrice Abigail Breslin, les fans de Dirty Dancing attendaient avec impatience le nom de celui qui campera le beau gosse des bas-fonds de la dance, Johnny. Surprise, l’heureux élu, Colt Prattes, est un parfait inconnu, enfin presque. Si Abigail Breslin est connu pour ses rôles dans les films Little Miss Sunshine (2006), Ma vie pour la tienne (2009), Bienvenue à Zombieland (2009), Un été à Osage County (2013) ou encore Perfect Sisters (2014), Colt Prattes signera avec Dirty Dancing ses premiers pas à l’écran. Le jeune homme s’est illustré dans certains clips de la chanteuse Pink dont « Try » (voir ci-dessous, apparaît à la sixième seconde), ainsi que dans la comédie musicale « Rock of Ages ». Le remake de Dirty Dancing, peut-être le tremplin pour ces deux jeunes acteurs. Carrières à suivre…

Visuels : ©Affiche officielle du film et clip officiel.

Cécile McLorin Salvant, c’est dans l’amour déçu qu’on fait le meilleur jazz
[Critique] « Je ne suis pas un salaud » Nicolas Duvauchelle, troublant de mal-être et de rage
Aurélie David

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture