A l'affiche

Simon et Théodore, une comédie émouvante sur la paternité

Simon et Théodore, une comédie émouvante sur la paternité

02 novembre 2017 | PAR Yaël Hirsch

Après Let my peple go! (lire notre article), Mikael Buch signe avec Simon et Théodore un deuxième long-métrage parisien, bien écrit et toujours délicieusement obsédé d’identité et de filiation. Une comédie bien écrite qu’intérieurement cinq acteurs éclatants dans les quiproquos.

[rating=4]

A 13 ans ans Théodore (Nils Othenin-Girard, révélation du film) veut célébrer sa Bar-Mitzvah. Il travaille avec assiduité auprès de Rivka (Mélanie Bernier), rabin et enceinte. Mais le jour J, il injurie tout le monde et quitte brusquement la synagogue sans avoir psalmodié le texte sacré de la semaine parce que son père (Philippe Rebbot), n’est pas venu. De son côté, Simon (Félix Moati, parfait) est le mari de Rivka et quitte tout juste l’hôpital psychiatrique où ses angoisses et ses pulsions auto-destructrices l’ont retenu, pour essayer d’être là quand leur fils naîtra. La peur de Simon état aussi forte que la colère de Théodore, le futur papa se lance à la poursuite de l’adolescent ulcéré de ne pas être reconnu et soutenu par son père. Une étrange amitié naît, tandis que les femmes (Audrey Lamy excellente dans le rôle de la mère de Théodore) s’inquiètent…

Echappée belle dans un Paris jamais cliché, Simon et Théodore confronte les angoisses de deux âges clés de la vie : celui du passage à l’âge adulte et celui du devenir parent. Très douce à l’égard des homme qui doutent, très touchante sur les femmes qui attendent et tiennent la baraque, cette comédie rêveuse porté par cinq acteurs justes dans des personnages originaux est une joli morceau d’humour amer et de gravité légère.

Simon et Théodore, de Mikael Buch, avec : Félix Moati, Nils Othenin-Girard, Mélanie Bernier, Audrey Lamy, Philippe Rebbot, Jean-Charles Clichet, France, 1h24, Rezo Films, sortie le 15 novembre 2017.

« Manuel » vingt nuances d’adolescence grise par Dario Albertini [Cinemed]
Quelques jours en soins palliatifs
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *