A l'affiche
[Réédition] « Le Lauréat » de Mike Nichols n’a pas pris une ride

[Réédition] « Le Lauréat » de Mike Nichols n’a pas pris une ride

12 juillet 2017 | PAR Yaël Hirsch

Le mythique Lauréat de Mike Nichols (1967) qui propulsait Dustin Hoffman en tête des acteurs les plus sulfureux souffle ses 50 bougies par une sortie en salles en version restaurée 4K chez Carlotta. Un film culte et marquant du Nouvel Hollywood et de la révolution sexuelle, à voir et à revoir sur grand écran, haut en couleurs.

[rating=5]

Vingt ans à peine passés, une tenue gauche, des parents un peu pesants et la ferme intention de se laisser bercer par le eau temps et l’eau tiède de la piscine après avoir eu son diplôme, le « lauréat », Benjamin Buddock s’adonne au loisir et au sexe interdit avec une des meilleures amies de ses parents, mariée et prédatrice, Madame Robinson. La situation se complique quand sa fille, la jeune et jolie Elaine revient elle aussi voir ses parents. Benjamin tombe amoureux et sa situation oscille entre tragédie grecque et drame bourgeois un peu épicé…

Images oniriques flottantes sur fond de musique signée Simon & Garfunkel, piscines et opulence californiennes et oisiveté lascive sont les éléments frais d’une jeunesse américaine qui refuse l’éthique protestante de papa, la guerre du Vietnam et le film noir suranné. Le vent de nouveauté n’est pas passé et tout jeune adulte passé présent et peut-être même à venir peut s’identifier avec les angoisses et les désirs gauches de Benjamin, lauréat éternel et éternellement tenté par la jouissance. A cinquante ans, le film culture de Mike Nichols n’a pas pris une ride, Dusti Hoffman est toujours aussi bluffant et c’est une excellente nouvelle.

Le Lauréat, de Mike Nichols, avec Dustin HOFFMAN, Anne BANCROFT et Katharine ROSS, États-Unis, 1967, 106mn. Sortie en version restaurée 4K le 12 juillet 2017. Carlotta Films.
visuels : photo et affiche officielles.

Nicolas Bucher nous parle du Festival de Vézelay
L’hiver quatre chiens mordent mes pieds et mes mains, joli Dorin au Off d’Avignon
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *