A l'affiche
La dernière nuit de Lise Broholm, accouchement sanglant au Danemark

La dernière nuit de Lise Broholm, accouchement sanglant au Danemark

20 septembre 2022 | PAR Yaël Hirsch

La réalisatrice danoise Tea Lindburg, propose, avec son premier film, un huis clos historique marquant qui suit la nuit où l’aînée d’une fratrie devient – dans la douleur et la peur – une femme. Lauréat du Festival du Prix Subversif de Metz, La dernière nuit de Lise Broholm est sur nos écrans ce mercredi.

Femmes à la ferme

Danemark, 19e siècle. Lise, 16, ans est l’aînée d’une grande fratrie qui évolue dans le travail et l’abondance autour du travail de la ferme. Le papa est propriétaire, les frères travaillent aux champs alors que la maman et la belle-mère orchestrent les travaux de la maison. Protégée par sa mère, Lise doit quitter le nid familial pour aller étudier. Alors qu’elle emprunte coquettement la barrette en argent de sa mère et joue comme un petit chat avec ses sœurs, l’accouchement horrible de sa mère la propulse en une nuit dans l’âge adulte…

La crainte de Dieu

Flirtant avec le fantastique, en passant par l’enclume du religieux fataliste protestant à la Dreyer, La dernière nuit de Lise Broholm crée un climat bien spécifique. Dès la première scène, le travail de l’image et le visage superbe de Floria Ofelia Hofmann Lindhal dégagent une grande sensualité. Celle-ci cohabite avec la peur : celle des hommes et celle de Dieu. C’est un peu à un combat de Jacob avec l’ange qu’on assiste, sauf qu’ici Jacob est une femme parmi d’autres femmes et que l’on est à la campagne au 19e siècle…

La dernière nuit de Lise Broholm, de Tea Lindburg, avec Flora Ofelia Hofman Lindahl, Ida Cæcilie Rasmussen, Danemark, 1h25, sortie française le 21/09/2022

Visuels © UFO films

Matter, les matières chamaniques de Fernando Cabral au festival Bien Fait
Le ministre et la Joconde, André Malraux et Mona Lisa sont sur un bateau…
Avatar photo
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture