A l'affiche

« Haute Pègre » : le charme discret de l’escroquerie par Ernst Lubitsch

« Haute Pègre » : le charme discret de l’escroquerie par Ernst Lubitsch

01 février 2019 | PAR Yaël Hirsch

Depuis le 23 janvier, Splendor Films propose de redécouvrir une autre comédie de Ernst Lubitsch. Délicieusement Art Déco, Haute Pègre (Trouble in Paradise, 1932) revisite le triangle amoureux, version grand banditisme. 

Gaston séduit Lilly avec élégance mais sans lui cacher qu’il vit une vie de grand escroc. Quelques mois plus tard, au bord de la faillite et avec une folle envie de repartir pour Venise, les amoureux doivent se refaire. Gaston vole avec adresse le sac très cher d’une belle veuve, Madame Collet, à l’Opéra. Lorsque cette dernière publie une annonce avec une promesse de récompense glorieuse, Gaston se lance. Il la séduit si bien qu’il finit secrétaire de la très riche dame et « engage » Lilly comme assistante. Jusqu’à ce qu’ils partent avec le contenu du coffre-fort?

 

Classique et toujours aussi efficace, la comédie de Lubitsch revisite Arsène Lupin en l’accommodant à une sauce romantique et en le déclinant dans eds décors art déco américains. Tout est beau dans ce film où l’élégance est le maître mot… même pour cacher les pêchers les plus vilains.

 

Haute Pègre, de Ernst Lubitsch avec Miriam Hopkins, Kay Francis, Herbert Marshall, Charles Ruggles, Edward Everett Horton, C. Aubrey Smith, Robert Greig, États-Unis, 1932, 83 min, Splendor Films, ressortie en salle le 23 janvier 2019

visuel : affiche du film.

« La grande traversée » : quand l’érudition devient épopée par Shion Miura
Portrait : Les aventures rocambolesques de la famille M
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *