A l'affiche

« Chien de garde » de Sophie Dupuis : Cain & Abel version Québec

« Chien de garde » de Sophie Dupuis : Cain & Abel version Québec

15 novembre 2018 | PAR Yaël Hirsch

Le premier long-métrage de Sophie Dupuis a été remarqué au Festival du Film Francophone de Namur et Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz. Mettant en scène deux frères et leur famille dans un Montréal très underground, c’est une oeuvre aussi tendre que violente. A voir en salles depuis le 14 novembre 2018.
[rating=3]

Verdun, quartier de Montréal animé est le terrain de jeu de JP et Vincent. Aimé de leur mère et pour JP de sa compagne, ils sont des « ceollecteurs ». Ils récupèrent l’argent des dettes de la drogue pour leur oncle, le très antipathique Danny. Tandis que JP aspire à une vie amoureuse et heureuse sans violence, Vince est un jeune chien fou qui tient par les codes virils et sans merci de leur milieu de pègre… Cette divergence de cap peut-elle s’opérer sans effusion de sang ?

L’histoire de Chien de garde est celle d’une famille pleine d’amour, de gens qui s’aiment immensément mais ont de la difficulté à vivre ensemble », explique Sophie Dupuis. La grande réussite du film est de dresser à travers deux frères le portrait de toute une famille très vivante La violence fait irruption, comme une parenthèse, puis une obsession, puis une gangrène dans un univers que la cinéaste nous présente toujours comme intime, paradoxal et jamais de manière moraliste. Porté par des acteurs qui y font presque une performance de théâtre, tant ils embrassent leurs rôles, Chien de garde est un premier film maîtrisé et qui signe le regard d’une cinéaste à suivre.

CHIEN DE GARDE – Bande annonce VF from FRATEL FILMS on Vimeo.

Chien de garde, de Sophie Dupuis, avec Jean-Simon Leduc, Théodor Pellerin, Maude Guérin, Canada, 2018, 87 min, Fratel films, sortie française le 14/11/2018.
visuel : affiche du film

La 3e scène de l’Opéra de Paris lance sa 3e saison en avant-première au Silencio
Pathé escroqué de 19 millions d’euros
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *