A l'affiche
« Brooklyn secret », une plongée intime et forte dans la vie d’une aide à domicile philippine

« Brooklyn secret », une plongée intime et forte dans la vie d’une aide à domicile philippine

25 février 2020 | PAR Yaël Hirsch

Remarquée pour Apparition à Deauville, Isabel Sandoval a remporté la 25ème édition du festival Cheries-Cheris avec Brooklyn secret, une oeuvre qu’elle a tournée et dans laquelle elle joue le rôle d’une personne marginale, pleine de beautés, de peurs et de secrets. Un film délicat et poignant qui sort en salles en France le 18 mars 2020. 

Olivia (Isabel Sandoval) vit seule à Brooklyn chez une vieille dame juive qui perd la tête et pour laquelle elle travaille.  Immigrée philippine clandestine, elle cherche à payer un homme pour l’épouser et avoir des papiers. Lorsque le petit-fils prodigue (Eamon Farren) de la vieille dame est posté par sa famille dans l’appartement pour avoir un toit et se responsabiliser, la cohabitation entre l’auxiliaire de vie et le voyou repenti fait des étincelles… Dans un New-York peu connu : peu peuplé et quasiment provincial, Isabel Sandoval parvient à mêler deux thèmes forts et graves : l’immigration clandestine et la trans-identité. Avec une délicatesse infinie elle incarne et filme à la fois une femme forte, une femme droite, soumise à bien des pressions et qu’on se réjouit de voir se laisser aller à l’amour.

La rencontre avec le milieu juif ashkénaze traditionnel, l’amour avec le rejeton d’une famille à mille lieues culturelles d’Olivia était aussi un paris risqué mais réussi. En une scène la place de héros dans sa famille est croquée, en quelques moments dans son travail à l’abattoir familial, son rachat est exposé, avec autant de rigueur que la sensualité très secrète d’Olivia est doucement exposé. Avec une photo aux tons chauds, une manière de saisir les intérieurs avec volupté et un ses du rythme tout à fait poétique, le film nous place au cœur de la confrontation de cultures très lointaines en nous les rendant intimes. La question de l’identité est démultipliée par cette intimité et le film saisit admirablement le spectateur. A voir, absolument.

Brooklyn secret, de Isabel Sandoval, avec Isabel Sandoval, Eamon Farren, Lynn Cohen, Lev Gorn, USA/Philippines, 1h29. Sortie JHR films

En salles le 18 mars 2020.

Visuel : affiche du film et photo officielle

BERLINALE : « Siberia » : Instrospection aux bouts du monde et de la vie
Un saut à Vienne au XIXème siècle avec un certain Sigmund Freud bientôt sur Netflix
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *