A l'affiche
Brooklyn Affairs, le thriller retro filmé par Edward Norton

Brooklyn Affairs, le thriller retro filmé par Edward Norton

06 décembre 2019 | PAR Yaël Hirsch

Après la comédie romantique Au nom d’Anna  (2000), Edward Norton repasse derrière la caméra avec un projet qu’il porte depuis longtemps où il incarne le personnage principal. Ode à New-York, Brooklyn Affairs est une fresque fifties agréable qui souffre peut-être un peu de trop d’application. 

Jeune orphelin sortie de la misère par son boss, le détective Lionel Essrog voit se dernier se faire tuer devant lui. Le monde de cet fin limier lourdement handicapé par un syndrome de Tourette s’effondre et il se jure d’arrêter ceux qui on assassiné son sauveur. Mais son enquête le mène assez vite au plu haut : le n° 2 de la mairie et le prince de la ville en termes d’argent, Moses Randolph (Alec Baldwin)  est entrain de gentrifier Brooklyn en vidant un quartier entier de sa population pour construire neuf et cher. A travers une figure féminine de la révolte contre cette injustice, la belle Laura Rose (Gugu Mbatha-Raw) et le frère miséreux et fiévreux du magnat (Willem Dafoe) il remonte la piste de cette grande escroquerie publique et comprend ce qui a mené son patron à sa perte … 

Dans un New-York des années 1950 magistralement reconstitué, merveilleusement bien joué, Brooklyn Affairs fait penser en mode rétro au magistral Vingt-quatre heures avant la nuit de Spike Lee où Norton jouait le tôle principal. Bien structuré sur plus de 2h30 de film, réellement agréable à regarder, très réussi sur la question de Tourette et sur la vision des minorités d’une ville aussi dure que mythique, le film souffre parfois de certains mouvements de caméra trop compliqués et qui nous perdent en tant que spectateurs.

Même impression auprès de la musique parfaitement choisie et interprétée pour nous replonger dans le climat de l’époque  : c’est parfois trop « bon élève » alors que  nous aurions besoin d’une petite imperfection  pour nous accrocher… Avec ses touchantes imparfaites perfections, le film est une épopée servie par un casting merveilleux et peut figurer en tête de liste sur votre programme du week-end. 

 

Brooklyn Affairs, d’Edward Norton, avec  Edward Norton, Gugu Mbatha-Raw, Willem Dafoe, Alec Baldwin, USA, 2019, 2h25, sortie le 4 décembre 2019. 

visuel : photo officielle (c) Warner Bros 

 

Le Ballet Rambert échoue dans son mash-up Cunningham
Gagnez 4X2 places pour le film « Une vie cachée » de Terrence Malick
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *