Arts
Un nouveau musée ouvrira prochainement ses portes aux Invalides en l’honneur de l’artiste Alberto Giacometti

Un nouveau musée ouvrira prochainement ses portes aux Invalides en l’honneur de l’artiste Alberto Giacometti

16 novembre 2022 | PAR Camille Curnier

Le Musée et École Giacometti verra le jour en 2026 avec une collection artistique de taille autour d’un des plus grands sculpteurs du XXe siècle : Alberto Giacometti. Le nouveau projet prendra place au cœur de la ville de Paris dans un des bâtiments historiques des Invalides.

Rencontre entre artistes, publics et expressions créatives au cœur de la capitale

C’est au cœur du VIIe arrondissement de Paris, dans le bâtiment historique de la gare des Invalides, que s’ouvrira en 2026 le Musée et École Giacometti. Un projet d’ampleur consacré au célèbre artiste suisse, et qui vient tout juste d’être dévoilé par la Fondation Alberto et Annette Giacometti. Construit en 1900 à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris et anciennement transformé par Air France en aérogare, l’édifice et ses annexes souterraines vont être entièrement métamorphosés par les deux architectes français Dominique Perrault et Pierre-Antoine Gatier ainsi que par le paysagiste Louis Benech. Ensemble, ils vont imaginer l’espace pour y accueillir les œuvres rassemblées par la fondation sur une superficie de plus de 6 000 m2. Sa directrice Catherine Grenier nous indique qu’il sera composé de différentes salles d’expositions accueillant d’autres créateurs modernes et contemporains ainsi que d’un « musée présentant en permanence et par roulement une grande partie des quelque 10 000 œuvres de Giacometti ».

Une collection audacieuse autour d’un artiste phare du XXe siècle

Un projet ambitieux qui s’inscrit dans le programme « Réinventer Paris II : esplanade des Invalides », lancée par la Ville de Paris. Il est vendu comme la plus grande collection au monde de l’artiste et comportant des œuvres inédites encore inaccessibles au public. C’est à travers des sculptures, des dessins ou des objets d’art décoratif que le public pourra s’immerger dans le processus créatif d’Alberto Giacometti. À la fois peintre et sculpteur, il est principalement connu pour ses sculptures de bronzes élancées et désincarnées qu’il laissera à sa mort comme héritage culturel artistique proéminent. C’est un artiste influencé par l’existentialisme et la phénoménologie. Il souhaite rendre compte de la condition humaine et d’une humanité particulièrement fragile marquée par la guerre. Comme le décrit Reinhold Hohl, il créait dans ses œuvres une image dans un réel imaginaire et non pas une réplique physique dans un espace réel. En 2026, il s’inscrira à son tour dans la ligne des artistes érigés comme grandes figures de l’art occidental avec l’ouverture d’un musée à son nom.

Une volonté de démocratisation de la création plastique

Également porté par une volonté pédagogique, un nouveau modèle d’institution sera proposé en plus des espaces d’exposition et de la collection principale et qui prendra la forme d’une école. Intitulée « École de la création pour tous », elle est décrite comme une formation non professionnalisante qui aura vocation à rendre la création accessible à tous et à toutes, adultes comme enfants, au-delà des « frontières des beaux-arts ». C’est à travers cette dernière que la fondation Giacometti espère pouvoir offrir à ses visiteurs une « expérience globale dans un lieu unique et convivial » pour tous et toutes.

 

Visuel : ©  FAAG Paris

Paris Photo fête ses 25 ans
Le Philarmonique de Berlin souhaite un joyeux anniversaire à Daniel Baremboim
Camille Curnier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture
Registration